The Badge
Lions Gate

Réalisateur: Robby Henson
Année: 2002
Classification: NR
Durée: 103 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 24
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
21 janvier 2003

Pour parodier un proverbe connu, je dirais que ce n'est pas dans les plus beaux pots que l'on fait les meilleures soupes. Pour preuve ce DVD des plus banals du point de vue de son édition, mais qui renferme, à mes yeux, un petit trésor de film.

Dans un univers impitoyable du bayou et des marécages, Darl (Billy Bob Thornton) est le shérif de LeSalle, une petite ville de Louisiane. Alors qu'il prend son café, il est appelé sur les lieux d'un accident : un camion vient de se renverser dans un fossé marécageux. Le chauffeur affirme avoir voulu éviter une jeune femme qui courait, mais Darl pense plutôt à un bon coup dans le nez. Il ne peut rien se passer d'important à LeSalle, pense-t-il. C'est une petite ville de Louisiane où tout le monde se connaît et où beaucoup croient qu'il faut encore obéir aux plus riches.

Alors que le shérif décide de distribuer la cargaison de chaussures aux habitants (la nouvelle de l'accident se répand très vite), on découvre tout près de l'accident, dans les hautes herbes, le corps inanimé d'un transsexuel. Darl, homophobe comme le sont la plupart des habitants de ce bout de pays, va alors se retrouver plongé dans le monde des danseuses de bars louches, d'homosexuels et autres personnes de la nuit, monde très loin de l'esprit de notre shérif local. Pourtant, le jour où il va comprendre qu'on monte contre lui une manigance pour l'évincer et même l'accuser, il n'aura d'autre choix que de se rallier à ce monde qu'il rejette pour y rechercher l'aide dont il a besoin, notamment en la personne de Scarlett (Patricia Arquette), la "femme" légitime de notre victime retrouvée dans le fossé.

Cette production, initialement tournée pour la télévision et diffusée en septembre 2002 aux États-Unis, aurait mérité, selon moi, une diffusion plus grande. En effet, ce film bénéficie d'une très bonne photographie. Les plans sont ingénieux et le montage audacieux et novateur. C'est plutôt rare pour des productions limitées au petit écran. Les transitions sont parfois surprenantes et le mélange d'un montage classique avec des effets "vidéoclips" s'intègre parfaitement, ces derniers étant utilisés avec discrétion. Les personnages principaux, surtout celui de Darl, sont bien définis et on comprend vite l'ambiance, bizarre et parfois angoissante, dans laquelle on se trouve. L'accent du sud est assez prononcé, tout comme la vie locale des habitants de LeSalle. Dans ce milieu, il vaut mieux être avec la majorité de la population qu'être contre.

L'image proposée par ce DVD est de très bonne qualité. Les brumes sur les marécages ou les levers de soleil sont bien rendus, sans parler du ton bourru du visage des acteurs, que ce soit Billy Bob Thornton ou encore William Devane. Il y a par contre quelques scènes sombres en intérieur qui manquent un peu de luminosité. Le son est bon sans atteindre des sommets. Le format Dolby Digital 5.1 n'est pas vraiment justifié, car il est très peu utilisé.

C'est à peu près tout ce qu'on l'on retrouve sur ce disque. Les menus sont statiques. Il y a un choix de scènes et un choix de sous-titres anglais ou espagnols. Si vous voulez trouver un maigre supplément, il va falloir choisir le logo de la compagnie au bas de la page du menu principal pour avoir droit à la bande-annonce du film. Et c'est tout.

Mais comme je le disais en commençant, on se reprendra de la faiblesse dans la production de ce DVD par un excellent film, avec une intrigue intéressante et surtout un montage digne des grands.


Cotes

Film8
Menu1
Suppléments1
Vidéo6
Audio7