The Barber
Remstar

Réalisateur: Michael Bafaro
Année: 2001
Classification: R
Durée: 94 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20), Français (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Stephane Lavoie
25 novembre 2002

L'histoire se passe à Revelstoke en Alaska. Les fédéraux débarquent en ville, car on a retrouvé une femme morte dans la neige. Pendant ce temps, le barbier (joué par Malcom McDowell) du village coupe les cheveux des gens paisiblement dans son petit salon. L'enquête avance. On apprend entre autres que la victime aimait bien coucher ici et là avec un peu tout le monde incluant le shérif du village qui est aussitôt écarté de l'enquête. Entre-temps, d'autres personnes sont tuées. Le barbier continue de couper les cheveux des gens du village.

Le shérif du village découvre le vrai tueur, mais les fédéraux découvrent, eux aussi, un tueur, le shérif. Le shérif tente d'expliquer tout ça aux fédéraux dans le saloon de la ville lorsque l'amoureux de la femme morte met fin aux jours du shérif avec une balle dans le dos. Il emportant avec lui l'identité et les preuves de la culpabilité... du barbier. Quelqu'un se rendra-t-il compte que le shérif n'était pas coupable? Les fédéraux vont-ils pouvoir trouver le vrai meurtrier?

Tout ça à bien l'air excitant. L'histoire est bonne, mais le film est parsemé de longueurs et de discussions inutiles. Malcom McDowell n'est définitivement pas dans un de ses meilleurs films, il y est plus qu'ordinaire.

Les menus sont simples et statiques, le son et la vidéo sont tout ce qu'il y a de plus normal. Bref tout est fait d'une façon un peu drabe et sans vie. Le seul extra est la présence de huit bandes-annonces de films plus ou moins connus dont deux d'entre eux ont toutefois retenu mon attention. Il s'agit de Steal réalisé par Gérard Pirès le réalisateur du film Taxi. Ça m'a semblé bourré d'action et de cascades superbes. L'autre est le film Hard Cash mettant en vedette Christian Slater et Val Kilmer.

Et bien, je n'ai pas vraiment aimé ce film que je m'étais procuré par admiration envers Malcom McDowell. Disons que ses superbes rôles dans les films Caligula, A Clockwork Orange et Star Trek: Generations sont bien loin en arrière.


Cotes

Film6.5
Menu3
Suppléments2
Vidéo7.5
Audio7.5