The Beaver
Entertainment One / Summit Entertainment

Réalisateur: Jodie Foster
Année: 2011
Classification: PG
Durée: 91 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212001444

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Andréanne Brault
19 septembre 2011

"The Beaver" est un film percutant, original, audacieux et touchant que je recommande vivement. Réalisé par la gagnante aux Oscars Jodie Foster et mettant en vedette cette dernière ainsi que le gagnant aux Oscars Mel Gibson, "The Beaver" réussi à démontrer avec justesse le désespoir d'un homme malheureux qui fini par perdre la raison.

Walter (Mel Gibson) est un père de famille qui sombre dans une grave dépression. Il découvre par hasard une marionnette de castor qui devient son sauveur. Elle prendra le contrôle de sa vie pour soi-disant l'aider à s'en sortir. Le jeu de Mel Gibson est phénoménal. Non seulement il a accepté un rôle que beaucoup d'acteurs auraient refusé, mais il le relève avec brio. Rapidement, la marionnette et Walter ne font plus qu'un. Leurs mimiques, leurs gestes et leurs traits sont les mêmes et la marionnette prend vie sous les yeux des téléspectateurs. Débutant par quelques scènes cocasses, le long métrage devient rapidement touchant et même intense. La narration du début capte rapidement l'intérêt.

Jodie Foster entre dans la peau de Meredith, la femme de Walter, et Anton Yelchin, campe le rôle de Porter, son fils aîné. Non seulement le film nous fait entrer dans l'univers de Walter, mais on nous montre également parallèlement l'existence de son fils qui souhaite tout faire pour éviter de ressembler à son père. "The Beaver" soulève une réalité peu discutée: il y a des gens partout qui sont malheureux et qui font comme si de rien n'était.

Lorsqu'on insère le disque dans le lecteur, on peut d'abord choisir entre le français et l'anglais. Puis, on peut visionner des bandes-annonces dans cette langue avant d'accéder à un menu statique très ordinaire où les options sont présentées sur un post-it. La pochette, également ordinaire, montre des images des personnages principaux. On peut également y lire les citations "Un pur chef-d'œuvre!" et "Audacieux et original" qui sont tout à fait justifiées. Le transfert numérique de ce DVD propose une image claire avec de belles couleurs. Le son stable nous permet de bien entendre tous les dialogues pour ne rien manquer de cet excellent long métrage.

Au niveau des suppléments, on nous offre d'abord une intéressante piste de commentaires de Jodie Foster, surtout qu'elle est à la fois réalisatrice et actrice. Les extras comprennent également des séquences supprimées disponibles avec ou sans les commentaires de Jodie Foster. Ces scènes n'auraient rien apporté de plus au film et ont bien fait d'être retranchées du produit final. Le son manque de puissance pour ces deux suppléments. "Everything Is Going To Be O.K. - Featurette On The Making Of The Beaver" nous permet d'entendre le point de vue des acteurs et de la réalisatrice sur ce long métrage. On y apprend également qu'il s'agit du premier film du scénariste Kyle Killen. Contrairement aux items précédents, le son de cet extra est vraiment trop fort.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que "The Beaver" est un film qui se démarque vraiment et qui mérite d'être vu!


Cotes

Film9
Présentation6
Suppléments7
Vidéo8
Audio8