Angel
The Complete Season One
20th Century Fox Home Entertainment

Créateurs: David Greenwalt, Joss Whedon
Année: 1999
Classification: NR
Durée: 990 minutes
Ratio: 1.33:1 (4:3)
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20), Français (DD20), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 330
Nombre de disques: 6 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Alexandre Martin
11 février 2003

Joss Whedon a l'écriture dans le sang. Son père et son grand-père avant lui étaient tous deux scénaristes pour la télévision; l'écriture lui est donc venue naturellement. Même avec sa participation au scénario de plusieurs films et "comic books", sa création la plus célèbre est sans équivoque Buffy the Vampire Slayer. D'abord au cinéma puis ensuite à la télévision, cette série en est maintenant à sa septième saison. Élevée au niveau de culte par plus d'un fan (ce qui est ironique, considérant le sujet dont elle traite...), la série a aussi obtenu plusieurs nominations aux Golden Globes, Emmy et autres galas du genre. Sur la même lancée, Joss Whedon a donc créé une nouvelle série, avec comme personnage principal nul autre que Angel, un des personnages les plus intéressants et populaires de Buffy.

Angel (David Boreanaz), autrefois connu sous le nom de Angelus, est un ignoble vampire, qui tue plus par plaisir que par nécessité. Victime du mauvais sort d'un gitan qui lui redonne son âme, il prend conscience de toutes les atrocités qu'il a commis. Après quelques péripéties, il aboutit dans la petite ville de Sunnydale, où il tombe amoureux d'une "Slayer", Buffy. C'est avec cette dernière qu'il éprouve un moment de pur bonheur, condition nécessaire pour rompre le sort. Redevenu l'impitoyable vampire qu'il était, Buffy se doit donc de le tuer. Mais les puissances d'en haut ("Power That Be") décident que son rôle sur Terre n'a pas été rempli, et lui donnent une seconde chance. Conscient que son amour pour Buffy est impossible, il quitte donc Sunnydale et décide de s'établir dans "La Ville des Anges", mieux connue sous le nom de Los Angeles. (Cette histoire, résumée rapidement au premier épisode, a lieu pendant la troisième saison de Buffy the Vampire Slayer).

Maintenant à Los Angeles, Angel décide de se racheter en mettant ses talents de combattant et ses connaissances de l'occulte au service de la société. Il ouvre un bureau de détective privé avec deux acolytes; Cordelia (Charisma Carpenter), une connaissance de Sunnydale venue tenter sa chance comme actrice, et Doyle (Glenn Quinn, maintenant décédé), un demi-démon qui est en contact avec les puissances d'en haut. Suite à la mort de ce dernier, une autre vieille connaissance de Sunnydale se joint à l'agence; Wesley (Alexis Denisof). Ensemble, ils combattent le mal; que ce soit des démons ou la mystérieuse firme d'avocats Wolfram & Hart.

Comme pour Buffy the Vampire Slayer, la plupart des épisodes sont complets, suffisants, et peuvent être regardés dans à peu près n'importe quel ordre. Mais écoutés un à la suite de l'autre, on s'aperçoit alors que chaque épisode fait partie intégrante d'une plus grande histoire, où l'ennemi principal est la firme Wolfram & Hart. On note beaucoup de références à la série Buffy; par contre, même si ces références sont grandement appréciées par les habitués, elles ne nuisent pas à la compréhension de l'histoire pour les non-initiés. Plusieurs personnages connus de Sunnydale visitent régulièrement Angel: que ce soit des acolytes, Buffy et Oz par exemple, ou des adversaires (Spike le vampire et Faith la "Slayer" rebelle).

Angel est probablement ce qu'il y a de plus près d'un superhéros dans un contexte réel; peut-être encore plus réel que les "Watchmen" de Alan Moore. On note plusieurs clins d'oeil aux films de Batman; d'ailleurs, le style d'écriture utilisé s'apparente énormément à des "comic books"; le montage est rapide, les scènes de bagarre sont en abondance, les dialogues sont efficaces et l'humour est sarcastique et subtil. Les écrivains auraient pu facilement tomber dans la facilité en rendant Angel complètement gentil, ou même en le "guérissant", mais heureusement, le personnage est resté fidèle à son interprétation originale.

Le choix de ne placer que trois ou quatre épisodes par disque permet une assez bonne qualité d'image. Comme 90% de l'action se déroule la nuit, un bon rendu des noirs est nécessaire, et pour cette édition DVD, c'est plutôt réussi. Par contre, certains détails en arrière-plan auraient pu être mieux rendus, et les scènes vraiment sombres ont tendance à avoir une généralisation des noirs assez marquante (les vêtements d'Angel, en particulier). Il est toutefois nécessaire de souligner le travail remarquable du directeur photo; il arrive à éclairer de façon exceptionnelle des scènes peu évidentes. Le son est lui aussi bien rendu; le mixage est bien balancé entre la musique et les ambiances. L'ambiophonie de base est aussi bien utilisée. Le bruitage des scènes de bagarre n'est pas excessif et les effets ambiants justes, sans trop de présence. Bien entendu, un mixage en Dolby Digital 5.1 aurait été bien apprécié, mais, médium oblige, le Dolby Surround est utilisé.

En guise de suppléments, deux épisodes nous offrent des pistes de commentaires. Ainsi, le premier épisode est commenté par les créateurs de la série. Ce que disent ces derniers est relativement insipide; ils se contentent de se commémorer des anecdotes de production. Les points intéressants qu'ils apportent sont les liens et contrastes avec la série Buffy, ainsi que leur façon de concevoir la série. L'autre épisode commenté est le numéro 5, cette fois par l'écrivain. Malheureusement, elle est encore moins intéressante que les autres, puisqu'elle ne fait que décrire ce qu'elle voit. Avec les épisodes 18 et 19, on nous offre la possibilité de lire le scénario. Le reste des extras est réparti sur les deux disques qui n'ont que trois épisodes. Le disque 3 présente un documentaire promotionnel d'une dizaine de minutes sur la première saison. Sans vraiment dévoiler trop de faits saillants, il nous résume bien la série, en mettant l'emphase sur les points importants. Mais pour apprécier toutes les surprises, il est préférable de l'écouter en dernier et malheureusement, à cette période, il perd toute sa pertinence... On nous présente aussi de très belles photos des personnages, des monstres et des croquis. Par contre, les plans de décors n'ont aucun intérêt, car on ne peut pratiquement rien y distinguer. Le dernier supplément présent est une biographie des acteurs. Le disque 5 quant à lui contient trois courts documentaires promotionnels d'environ cinq minutes; un sur Angel, un sur Cordelia et le dernier sur les démons. Le premier est intéressant, car il permet de connaître un peu mieux le passé du personnage. Les deux autres sont d'un intérêt moindre, puisqu'on n'y apprend rien de nouveau. Pour ce qui est des menus, ils sont statiques et portent un peu à confusion de par la façon dont les boutons sont disposés. Par exemple, pour le choix des épisodes, on ne sait pas vraiment dans quel ordre les regarder. Par contre, l'ambiance sonore de film d'horreur est un aspect appréciable.

Bref, "Angel" est une excellente série, que ce soit pour les réguliers de Buffy the Vampire Slayer ou pour les néophytes. Malgré son côté sombre et plus sérieux, surtout comparé à Buffy, l'humour sarcastique des personnages la rend encore plus passionnante. Elle s'avère un excellent investissement, que ce soit pour la qualité du produit ou pour l'intérêt de l'histoire. Par contre, des extras plus pertinents seraient bien appréciés dans les saisons futures.

Les épisodes dans ce coffret sont:


Cotes

Série8
Menu4
Suppléments5
Vidéo7
Audio8