Arrow [Blu-ray]
The Complete Second Season
Warner Home Video

Créateurs: Greg Berlanti, Marc Guggenheim, Andrew Kreisberg
Année: 2013-2014
Classification: 14A
Durée: 1014 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DD51), Français (DD20), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 9 (4 BD-50 + 5 DVD-9)
Code barres (CUP): 883929424061

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
24 septembre 2014

Très souvent oublié dans l'ensemble des transpositions cinématographiques et d'animation, le personnage de Slade Wilson aka Deathstroke s'avère néanmoins important dans l'univers de DC Comics. Tout d'abord, dépeint comme un mercenaire qui ne voulait que se venger des "Teen Titans" pour le décès de son fils, celui-ci étendit ses activités contre d'autres superhéros. Par l'entremise d'une intelligence et des capacités physiques hors normes, dû à une mystérieuse solution, tous les moyens étaient bons pour créer le cahot dans la vie de nos héros. Toutefois, ce n'est qu'en 1990, soit dix ans après sa création, que le personnage est devenu une figure marquante aux yeux des amateurs de bandes dessinées. Ceci, grâce à sa propre bande dessinée, sa participation dans "Suicide Squad" ainsi que dans des récits plus importants parus sous cette bannière. Cependant, sa popularité n'a jamais été aussi grande depuis sa participation dans la première saison de la série "Arrow". Un fait qui lui value la chance d'apparaître dans le jeu vidéo Batman: Arkham Origins ainsi que dans le film d'animation Batman: Assault on Arkham. Sans compter que la seconde saison des aventures d'Oliver Queen se voit centrée sur la transformation de Slade Wilson en Deathstroke. Une intrigue qui permettra à la série de devenir la plus captivante de la dernière année.

Après la mort de son ami Tommy, Oliver Queen décide de ne plus tuer personne afin d'honorer sa mémoire. Bien que ce dernier agisse comme un héros, les rues de Starling City demeurent toujours aussi dangereuses. Un fait qui le poussera à faire équipe avec de nouveaux alliés tels que Black Canary, Roy Harper, la Suicide Squad ainsi que Barry Allen aka "The Flash". Toutefois, les choses vont de mal en pis pour lui par le retour en jeu de son ancien partenaire Slade Wilson. Devenu complètement fou à cause d'un vaccin, celui-ci n'attend qu'une seule chose soit celle de se venger d'Oliver et ce, en s'attaquant à tout ce qu'il aime soit: sa famille, ses amis, sa compagnie ainsi que la ville de Starlng City. Au côté de Sebastian Blood et la fille de Ra's al Ghul, Nyssa Raatko, il réussira non seulement à rendre l'existence de notre héros misérable, mais également à transformer la série à tout jamais.

Avant tout, marquée par des intrigues influencées par l'univers de DC Comics, la deuxième saison de la série "Arrow" se révèle nettement plus palpitante que sa précédente. Ceci, grâce à des récits qui, au lieu de se concentrer sur les amours d'Oliver Queen, développe plutôt sa transformation en défenseur de la ville de Starling City. Un nouvel angle qui permet au personnage de plonger davantage dans l'univers de la bande dessinée. De cette façon, les écrivains démontrent un malin plaisir à faire apparaître des héros et des vilains qui ont fait la renommée de cette illustre bannière. Parmi les plus notables, nous assistons aux origines de Flash, de la Suicide Squad, Arsenal, Black Canary ainsi que Deathstroke. Toutefois, les fins connaisseurs pourront également être surpris par des apparitions plus subtiles telles que: Harley Quinn, et Salomon Grundy. Comme dans la première saison, les épisodes vacillent entre les flash-back sur l'île et les événements qui se passent au présent. Cependant, les deux environnements sont mieux utilisés afin d'approfondir une seule et même histoire. De cette manière, nous suivons sur l'île les événements qui poussent Slade Wilson à se rebeller contre son ami Oliver Queen. Tandis que les scènes qui se déroulent dans le présent observent les résultats de cette nouvelle rivalité. Par ce fait, les spectateurs sont amenés à mieux comprendre la psychologie des deux hommes et surtout leurs motivations, dont l'un est de protéger les innocents, tandis que l'autre désire perpétrer le cahot. Un nouveau rapport qui rend la saison entière des plus intéressantes. Surtout que les écrivains ne manquent jamais une occasion de nous surprendre et d'y injecter une bonne dose d'adrénaline. Un facteur dû à Deathstroke qui laisse planer une menace qui ne cesse de s'accentuer au fur et à mesure que les épisodes avancent. Au point qu'à la fin de cette année de production, notre héros se retrouve entièrement démoli. Néanmoins, le fait intéressant dans cette relation néfaste, c'est qu'elle permet également de développer les amis et les membres de la famille Queen. Sans compter qu'elles une bonne excuse pour ajouter de nouveaux personnages tels que Amanda Waller, Dr. Ivo, Barry Allen, la ligue de l'ombre et Black Canary. Composé également de scènes d'action des plus enlevantes et d'une mise en scène plus inspirée que jamais ainsi que des comédiens meilleurs qu'auparavant, "Arrow Season 2" se démontre tout simplement géniale. À voir absolument si vous êtes un fin amateur de bandes dessinées et d'histoire de superhéros.

Au niveau technique, la version Blu-ray de "Arrow Season 2" nous offre tout simplement le meilleur en termes de qualité visuelle et audio. Tout d'abord, muni d'une belle palette de couleurs et d'une solide reproduction des détails, le tout nous éblouit par l'aspect naturel des éléments projetés à l'écran. Ceci, même si la majorité des événements se passent pendant la nuit. Du côté son, la piste sonore DTS-HD Master Audio 5.1 nous soumet une immersion parfaite qui réussit non seulement à bien accompagner l'action, mais également à bien émettre la tension dans laquelle Oliver Queen est plongé.

La section des suppléments nous propose une variété de segments bien étoffés sur la transformation d'Oliver Queen, sur les effets spéciaux ainsi que sur le tournage des scènes d'action. Par l'entremise d'entrevues pertinentes autant sur le plateau qu'à l'extérieur, leur visionnement se démontre comme l'accompagnement parfait du menu principal. Le tout est suivi par un panel amusant présenté lors d'une convention de bandes dessinées en 2013 ainsi que par des scènes retranchées des plus prenantes. Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de visionner la première saison, on vous suggère un épisode spécial qui relate ses faits saillants.

De loin supérieure à sa première saison, la deuxième année de la série "Arrow" nous soumet tous les éléments afin d'offrir une adaptation réussit d'une célèbre bande dessinée. Avec l'arrivée de Ra's al Ghul dans la troisième saison ainsi que le début de séries dérivées telles que Gotham, The Flash et Constantine, l'avenir de DC Comics à la télévision semble être entre de très bonnes mains. Surtout qu'on parle depuis peu, de produire une série sur Supergirl et Teen Titans.


Cotes

Film9
Présentation10
Suppléments7
Vidéo10
Audio10