The A-Team
Season Three
Universal Studios Home Video

Créateurs: Stephen J. Cannell, Frank Lupo
Année: 1985
Classification: 14A
Durée: 1196 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (DVD-18)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
12 mars 2006

Après deux saisons, nous connaissons maintenant assez bien cette équipe d'anciens soldats passés du côté de la défense de la veuve et de l'orphelin, malgré qu'ils soient toujours recherchés par les autorités pour avoir soi-disant commis des crimes, ce qu'ils réfutent. "The A-Team" est mené par le colonel John Smith (George Peppard), aussi connu sous le surnom de Hannibal, accompagné de trois autres personnages tout aussi colorés que lui: Arthur Peck (Dirk Benedict), appelé "Futé" dans la version française à cause de sa belle apparence et de son air intelligent, H. M. Murdock (Dwight Schultz), le fou dont on ne saura jamais vraiment s'il joue le jeu ou s'il est réellement malade et enfin B. A. Barracus (Mr T), monsieur muscles avec ses chaînes en or autour du cou dont il ne se sépare jamais. Malgré leurs nombreuses différences, c'est à chaque fois une équipe gagnante qui vient à la rescousse des opprimés et qui donne une bonne leçon à ceux qui bafouent la loi et les libertés de chacun.

Cette troisième saison, que nous offre Universal, a été diffusée pour la première fois sur le réseau américain NBC de septembre 1984 à mai 1985. Elle comprend 25 épisodes d'une heure, temps de diffusion télévisée. Parmi les artistes invités, notons les présences de Barry Van Dyke (un des fils de Dick Van Dyke), W. K. Stratton (Larry Casey dans Baa Baa Black Sheep), Stepfanie Kramer (Hunter), Dana Elcar (MacGyver), Markie Post, Robert Davi, Don Stroud, Richard Herd, Dennis Franz (NYPD Blue) et Christopher Stone, parmi les plus reconnaissables des acteurs de séries télévisées.

Nous commençons avec le 38e épisode qui se déroule à Miami où deux jeunes femmes refusent les offres d'un riche inconnu qui veut leur racheter leur hôtel. Devant leur obstination, il engagera des hommes de main pour faire dévaluer la place. Mais les femmes font appel à l'Agence tout risques. Puis on poursuit avec un épisode double où notre équipe doit retrouver un archéologue porté disparu en Amazonie. Dans un autre épisode, Hannibal sera incognito dans une affaire de vol d'autos ou encore l'équipe au complet s'envolera en Amérique du Sud pour faire régner la loi dans un village. Comme on le voit, les histoires sont encore très variées et, comme on s'en doute, "The A-Team" vaincra à tout coup. On s'intéressera bien entendu aux méthodes employées pour y arriver, mélangeant pratiquement à chaque fois ingéniosité et courage. Bien entendu, à l'image de beaucoup de séries de cette époque, il ne faudra pas être trop regardant sur les cascades et les effets spéciaux, l'invraisemblance étant souvent de mise (comment une voiture peut-elle encore rouler après avoir fait un saut aussi grand et une retombée aussi fracassante?).

À l'instar des saisons précédentes, la qualité visuelle est acceptable, sans être très bonne. Il y a un taux légèrement élevé de fourmillement et les couleurs sont parfois un peu ternes. On ne manquera pas de constater que les éditeurs en mettent le plus possible pour gagner de la place. Le coffret ne contient que trois disques doubles faces pour 20 heures de contenu. La face A du premier disque contient à elle seule près de 4 heures d'épisodes. C'est un peu beaucoup et cela risque, une fois de plus, d'affecter des lecteurs DVD de qualité inférieure qui auront du mal à gérer un tel taux de compression. La piste sonore anglaise mono est parfaitement compréhensible avec parfois des petits moments un peu diffus. On a malheureusement perdu les sous-titres français qui existaient dans la deuxième saison. Il ne reste que des sous-titres anglais. Les pages de menus sont statiques, mais sonorisées. Elles ne sont pas anamorphiques non plus, mais restent fidèles à l'habitude d'Universal en nous donnant un résumé de l'épisode ainsi que sa date de première diffusion. Autre différence d'avec la seconde saison: il n'y a pas de suppléments. C'est toujours un regret pour une série qui n'est pas si vieille que ça. Par contre, on appréciera éventuellement que le générique Universal ne soit pas répété à chaque début d'épisode, mais seulement à chaque début de disque. C'est déjà ça. Les épisodes de cette troisième saison sont:

Pas le temps de finir le cigare que nous propose Hannibal. Dès qu'une aventure se termine, une autre commence. La partie féminine de l'équipe a complètement disparu. Les messages sont toujours les mêmes (ce n'est pas bien de faire du mal à des personnes qui ne nous ont rien fait) et, un peu comme dans MacGyver, il n'y a pas beaucoup de morts. L'important, c'est de régler le problème en faisant comprendre une bonne leçon. Après tout, ils sont déjà recherchés pour des crimes qu'ils n'ont pas commis, ce n'est pas le moment d'en inscrire de vrais à leur compte. La quatrième saison va arriver rapidement, beaucoup plus en tout cas que le délai entre les trois premières saisons. À peine le temps de finir de siroter notre limonade qu'il va falloir suer pour notre "Agence Tout Risques". En voiture.


Cotes

Film7
Présentation2
Suppléments-
Vidéo6
Audio6