Awkward
Season 3
Paramount Home Media Distribution / MTV Home Entertainment

Réalisateur:
Année: 2013
Classification: 14A
Durée: 440 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)
Code barres (CUP): 032429155825

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
23 septembre 2014

Créée par Lauren Iungerich, la série "Awkward" bat depuis sa première saison, un regard irrévérencieux et humoristique de l'adolescence. Sous le regard de sa jeune héroïne Jenna Hamilton, celle-ci prend énormément plaisir à relater les difficultés vécues par la jeunesse d'aujourd'hui. Après deux saisons couronnées de succès, la production nous revient avec une troisième année tout aussi folle que les précédentes.

Après leurs vacances d'été en Europe, Jenna et ses amis retournent à l'école avec le sentiment d'être à part des autres. Toutefois, cette nouvelle année risque bien d'être particulièrement mouvementée par de nombreuses rumeurs touchant tous et chacun. Parmi les sujets abordés au cours des épisodes nous retrouvons entre autres: la grossesse, les amours secrets, l'alcoolisme au volant et les difficultés relationnelles.

Composées de scénarios des plus superficiels, les deux premières saisons de la série Awkward ne m'avaient pas vraiment charmé. Dotée d'un humour facile et de personnages stéréotypés, la série semblait juger au lieu de démontrer les vrais questionnements des adolescents. Malencontreusement ce phénomène s'étend jusqu'aux nouvelles aventures de Jenna et de ses amis. Bien que les épisodes présentés dans le coffret nous en exposent quelques-uns de manière édifiante, l'approche de la majorité demeure avant tout superficielle. Spécialement le sujet de la sexualité qui se voit relaté d'une façon très simpliste. Par ce fait, les artisans ne tentent jamais de différencier l'amour à l'attirance physique. Une problématique qui se retrouve dans un très grand nombre de séries jeunesse. Est-ce normal que la production nous montre des adolescentes de quinze ans en sous-vêtements dans une cour d'école remplie d'élèves? Malheureusement, cette scène résume assez bien la série entière. Personnellement, je ne comprends pas son succès auprès des jeunes, car l'adolescent moyen en est réduit comme étant un simple imbécile. Au moins, la série Glee nous propose des personnages mieux développés qui, outre le désir d'être acceptés par leurs pairs, ils ont tous des rêves et de l'ambition. Ici ce n'est pas vraiment le cas. On a davantage l'impression qu'ils n'évoluent jamais. Un facteur qui rend notre visionnement des plus pénibles. J'aimerais que les héros soient confrontés à de réels tracas afin de leur permettre d'évoluer davantage. Il me semble que le deuil, le suicide, la drogue, la détresse psychologique ainsi que l'orientation sexuelle seraient de bons sujets pour approfondir et donner de la crédibilité à l'ensemble. Du côté de l'interprétation, celle-ci se montre plus ou moins efficace. Mise à part la comédienne principale, les autres se démontrent peu convaincants dans leur rôle respectif. Ceci, autant dans les scènes comiques que dans celles plus dramatiques. Un problème de taille lorsqu'on tente d'y adhérer et de créer un sentiment de sympathie face aux mésaventures des protagonistes. Agrémenté également d'une réalisation peu originale, le tout se révèle particulièrement peu prenant.

Composé d'une image parsemée de belles couleurs et d'une reproduction des détails bien imaginée, le coffret de la troisième saison de "Awkward" nous offre un aspect visuel quasi-parfait. Mise à part une certaine perte de qualité dans les coins noirs, le tout est conçu afin de bien savourer les différents environnements où Jenna évolue. Du côté son, le tout se montre dans les grandes lignes de bonne qualité. Néanmoins, nous dénotons un manque de profondeur lors de certaines scènes se déroulant à l'école. C'est comme si le son entendu ne correspondrait pas toujours au nombre de personne présente sur les lieux.

La section des suppléments nous suggère une panoplie de segments entourant l'envers du décor, les choix artistiques, la musique et les personnages. Toutefois dû à leur courte durée leur apport en informations demeure des plus restreints. Le tout est suivi par d'entrevues et des épisodes web qui plairont assurément aux amateurs de la série.

Avec une vision superficielle et peu brillante de l'adolescence, la série "Awkward" s'avère selon moi des plus médiocres. Bien que certains sujets sont bien élaborés et certaines blagues se montrent réussies, le tout a tendance à mettre en valeur l'insouciance au lieu de la responsabilité. Afin d'améliorer le tout, celle-ci devrait s'attaquer à de véritables problèmes qui peuvent toucher les jeunes plutôt que d'accumuler des histoires d'amour des plus insipides. Dans la même lignée, je vous suggère plutôt la série Glee qui, malgré ses lacunes, n'a pas peur d'aborder des sujets tabous.


Cotes

Film4
Présentation7
Suppléments7
Vidéo7
Audio7