Battlestar Galactica: Razor
Unrated Extended Edition
Universal Studios Home Video

Réalisateur: Félix Alcalá
Année: 2007
Classification: 14A
Durée: 101 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
28 décembre 2008

La nouvelle version de la série télévisée Battlestar Galactica a toujours demandé plus d'attention de la part de ses partisans, principalement en raison de sa disponibilité irrégulière. En effet, les saisons se suivent, mais à des rythmes différents. La quatrième saison, qui aurait dû débuter à l'automne 2007, se fait attendre. Elle est maintenant annoncée pour le printemps 2008 sur le réseau américain Sci-Fi. Alors pour faire patienter le public, les producteurs ont eu la bonne idée de créer un film intitulé "Razor".

Ce film créé pour la télévision pourrait être vu comme un simple épisode de deux heures, mais l'ampleur de la production dépasse largement celle qu'on attribue généralement à une série télévisée. Il y a pas mal d'effets spéciaux bien réussis et de plus, ce DVD offre deux versions du film, soit celle qui a été diffusée fin novembre 2007 sur Sci-Fi et au canal Space (Canada), et une version rallongée qui ajoute près de 16 minutes de scènes inédites.

L'histoire se déroule sur le vaisseau spatial Pegasus. Au point de vue de la chronologie de la série, on se retrouve donc vers la fin de la saison 2, au moment où Lee Adama (Jamie Bamber) devient le capitaine de ce vaisseau et doit faire face à l'héritage laissé par l'Amiral Helena Cain (Michelle Forbes). Les événements nous sont présentés selon le point de vue d'un nouveau personnage, l'officier Kendra Shaw (Stephanie Jacobsen), dont on suit l'ascension sur la chaîne de commandement du Pegasus à travers différents flash-back. Ceux-ci nous permettent de revoir plusieurs moments forts de la série, mais, surtout, de retrouver le Pegasus et son commandant, l'Amiral Cain, dont la première apparition dans la série est largement considérée comme faisant partie des meilleurs épisodes.

Les auteurs ont peut-être pris un risque en utilisant un nouveau personnage pour nous raconter cette histoire, en reléguant ainsi plusieurs autres familiers à des rôles secondaires, mais au final, cela fonctionne très bien. De plus, le personnages actuels y sont mieux cernés, car il y a des flash-back qui remontent à la première guerre contre les Cylons dans lesquels on découvre avec plaisir un jeune Bill Adama (Nico Cortez) lors de ses premières missions à bord du Galactica. Pendant ces missions et même au moment présent, à bord du Pegasus, les amateurs de l'ancienne série de Battlestar Galactica (1978) ne pourront pas rater quelques clins d'œil qui risquent de faire plaisir à bien des gens. Également, l'histoire apporte un éclairage nouveau sur un des personnages importants de la série, ce qui risque de provoquer pas mal de réflexions sur la saison à venir.

L'histoire, bien qu'un peu complexe il faut bien l'avouer, est appuyée par des performances d'acteur indéniables et elle aborde des thèmes tout de même universels et importants, ce qui a toujours fait la réputation de la série actuelle de "Battlestar Galactica". On n'hésite pas à provoquer de profondes réflexions sur l'éthique et la moralité, mais également sur la nécessité d'actes parfois atroces que certains commandants exigent de leurs officiers ou bien qu'ils commettent eux-mêmes, toujours, selon leur point de vue, pour le bien de l'humanité. Les Cylons, des robots qui cherchent maintenant à émuler leurs créateurs, tant au point de vue physique que émotionnel ne sont-ils pas autant "humains" que les humains eux-mêmes? Le désir de vengeance des humains, après la décimation de leur race, est-il en train de justement leur faire perdre cette humanité? C'est, justement, des thèmes que ce DVD aborde, par l'entremise d'un scénario bien élaboré.

Universal a bien soigné la présentation avec un boitier classique de ce DVD glissé dans un manchon cartonné avec une couverture repliée sur laquelle on peut voir une représentation des principaux personnages (Bill Adama, La présidente Roslin, Amiral Cain, L'officier Shaw, Kara Thrace et Lee Adama) qui surplombe le logo du Battlestar Pegasus et le titre y est indiqué en relief. Une fois déplié, tout est repris à l'intérieur, en y ajoutant le personnage de Gina (un des "clones" du personnage cylon "6") et des scènes du film. À l'arrière, la même présentation est reprise avec une brève description du film et des extras. La sérigraphie du disque reste dans le ton en utilisant le logo circulaire du Pegasus.

Le film, réalisé par Félix Alcalá, est offert en deux versions, télévisée (87 minutes) et allongée (103 minutes). Je recommande fortement la version allongée, car les scènes manquantes de la version télévisée sont tout à fait importantes et très complètes. Ce ne sont pas de simples ajouts qu'on peut facilement mettre de côté, mais bien des bouts d'histoire bien significatifs. La qualité de l'image est très bonne, mais il ne faut pas se surprendre pour autant d'y voir du grain, car c'est une caractéristique que l'on retrouve dans cette série, tout comme la caméra "à l'épaule" aux allures de documentaires et la présentation des vaisseaux spatiaux brièvement hors-focus (méthode que j'aime tout particulièrement, comme déjà dit dans mes critiques précédentes). La piste sonore (en Dolby Digital 5.1) est disponible seulement en anglais et elle utilise bien les canaux arrière pour donner une bonne ambiance. Les sous-titres sont disponibles en anglais et en espagnol pour les deux versions du film ainsi que pour la majorité des extras. Le menu principal est représenté par une version 3D animée du logo du Pegasus.

Du côté des suppléments, on trouve, seulement sur la version allongée, une piste de commentaires du producteur et co-créateur de la série Ronald D. Moore et de l'auteur Michael Taylor. Les propos de Moore sont pertinents. Il ne se gène pas pour indiquer ce qu'il trouve bien réussi ou pas, ce qui est bien rare dans les commentaires. Ensemble, ils nous livrent un bon aperçu sur la création d'un scénario et des changements inévitables qu'ils doivent gérer tout au long de la production. On trouve également plusieurs autres suppléments. Nous avons droit à deux scènes coupées au montage, le documentaire "The Look Of Battlestar Galactica" où l'on démontre le "look" bien particulier de la série, un reportage sur les épisodes préférés des acteurs, où, comme indiqué, les principaux acteurs choisissent les épisodes qui les ont marqués dans les trois premières saisons, un aperçu de la saison 4 à venir avec la bande-annonce diffusée sur Sci Fi, et surtout les "Minisodes", une série de 7 mini-épisodes créés pour le Web, qui ont été mis en ligne comme un décompte jusqu'à la diffusion télévisée du film et qui reprennent le personnage du jeune Bill Adama. À noter que plusieurs de ces mini épisodes se retrouvent dans la version allongée de la production.

En conclusion, les amateurs de la série Battlestar Galactica seront très contents de cet intermède, car ils vont avoir un excellent "en-cas" en attendant la prochaine saison. Les producteurs ont réussi un petit tour de force en créant un produit qui se regarde bien tout seul, mais qui utilise de façon intelligente plusieurs éléments des saisons précédentes. Le début de la saison 4 ne sera pas trop en retard. Bref, un incontournable pour les amateurs de BSG qui doivent absolument le posséder.


Cotes

Film9
Présentation6
Suppléments9
Vidéo8
Audio8