Barnaby Jones
The First Season
Paramount Home Entertainment / CBS DVD

Producteurs exécutifs: Quinn Martin, Philip Saltzman
Année: 1973
Classification: PG
Durée: 662 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)
Code barres (CUP): 097360743845

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
17 mars 2010

Bien que peu connue au Québec (je ne crois pas qu'elle ait eue une version française ni une diffusion à CFCF ou CBC, les deux postes anglais pré-câble) la série policière Barnaby Jones connut tout de même une belle carrière de huit saisons. Mettant en vedette le sexagénaire Buddy Ebsen (dont on avait pu suivre les aventures farfelues dans The Beverly Hillbillies), cette émission était en fait une série parallèle née de la série Cannon qui avait débuté quelque temps auparavant et où le personnage du détective Barnaby Jones avait fait quelques apparitions.

Devant la popularité de ce vieil ami de Frank Cannon (William Conrad), le producteur Quinn Martin décida de créer une série complète autour du personnage et de sa belle-fille Betty, jouée par la comédienne Lee Meriwether. Dans le premier épisode qui était en fait l'épisode-pilote, on voit Jones, un détective privé à la retraite enquêter avec sa belle-fille sur la mort de son fils à qui il avait laissé son agence. Suite à la réussite de cette enquête, le vieux limier décide de reprendre du service et demande à Betty de se joindre à lui.

Il est vrai que le personnage de Barnaby Jones, ce sexagénaire un peu pépère buvant du lait et refusant de se battre, détonnait certainement à une époque où les détectives populaires comme Cannon ou Mannix étaient tous des jeunes hommes musclés et bagarreurs qui avaient souvent un bourbon à la main et une fille à portée. C'est ce qui fit son succès durant les premières saisons, mais qui causa aussi éventuellement sa perte.

Mais pour ce premier coffret de treize épisodes, on retrouve la fraîcheur des débuts et la nouveauté qui nous tiennent en haleine. Et puis, de voir un détective utilisant son intelligence et son esprit de déduction dans une série américaine de l'époque, qualités généralement réservées aux policiers britannique comme Sherlock Holmes ou Poirot, est franchement rafraîchissant. Que ce soit pour déjouer les plans de meurtriers, pour prouver l'innocence de jeunes hippies accusés à tort, pour trouver les coupables de chantage ou pour démanteler un réseau de trafic de drogue, Barnaby Jones est l'homme de la situation.

En résumé, bien que le personnage central de la série soit nouveau, le format est assez standard. Les amateurs de séries policières trouveront peut-être le rythme trop lent et le manque d'action (quoique) un peu ennuyant, mais une fois passé ce détail, on trouve des scénarios assez bien ficelés et des personnages intéressants. De plus, beaucoup d'acteurs connus y font des apparitions, ce qui agrémente certainement le tout pour les amateurs de télévision. Vous pourrez ainsi voir les comédiens Bill Bixby, Claude Aikin, Jack Cassidy, Ann Francis, Jackie Coogan, Roddy McDowall, William Shatner et, bien entendu, William Conrad dans le rôle de Frank Cannon.

La qualité vidéo de ces épisodes est plutôt honnête. Des couleurs bien reproduites malgré leur qualité de départ ordinaire (on parle de 1973 tout de même), des contours assez clairs, des contrastes bien réglés et une image généralement agréable. Pour l'audio, bien qu'on ait fait un beau travail de restauration, plusieurs petits défauts du son persistent. Notamment un manque de profondeur dans les dialogues, un ensemble qui manque de rondeur et une légère tendance à atténuer les hautes fréquences au profit des basses. Si ce n'est les bandes-annonces de chaque épisode, il n'y a pas vraiment de supplément sur ce coffret.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments-
Vidéo7
Audio7