Bates Motel
Season Three
Universal Studios Home Entertainement

Développé par: Carlton Cuse, Kerry Ehrin, Anthony Cipriano
Année: 2015
Classification: 14A
Durée: 428 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Espagnol (DD51), Portugais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Portugais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (DVD-9)
Code barres (CUP): 025192271915

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
4 janvier 2016

Après une première saison réussie et une seconde des plus décevantes, Norman Bates nous revient encore plus dérangé que jamais. Bien que la série "Bates Motel" n'est juste pas parvenue à recréer l'aspect inquiétant du film d'Alfred Hitchcock, cette dernière année de production risque fort de nous surprendre. D'autant plus que les scénaristes nous ont promis d'explorer davantage la folie de Norman. Un fait qui me réjouit considérablement étant donné que la précédente saison était plutôt centrée sur le demi-frère du jeune tueur.

Norman Bates a de plus en plus de mal à gérer ses absences durant lesquelles il perd tout contrôle. Sa mère, Norma, est totalement désemparée face à la maladie de son fils. Quand une jeune fille débarque au motel et disparaît brutalement, mettant à jour les agissements d'un caïd local, les choses s'enveniment encore un peu plus. Dylan, le demi-frère de Norman, bien décidé à se ranger, doit pour sa part faire face au retour de son père...

La précédente saison de "Bates Motel" m'avait énormément déçu, car elle ne permettait pas d'approfondir la thématique principale du film d'Alfred Hitchcock dont elle s'inspire. À la place, on suivait principalement les aventures de Dylan qui se voyait devenir de plus en plus important dans l'industrie de la drogue. C'est pourquoi on espérait que la troisième saison se focalise surtout sur Norman Bates et sur sa folie. Heureusement, c'est le cas. Contrairement à la deuxième année qui semblait ne servir à rien en vue de faire avancer l'intrigue principale, celle-ci est tout le contraire. De cette façon, on voit Norman se transformer littéralement au fur et à mesure que la saison avance. On ressent réellement que les écrivains désirent poser les bases pour mener l'histoire vers celle popularisée par Alfred Hitchcock. Par ce fait, cette dernière prend un aspect plus sombre et complexe que celles présentées au cours des deux premières saisons. On délaisse les problèmes d'adolescence du jeune meurtrier pour réellement explorer sa noirceur. Un tournant qui permet d'injecter plus d'horreur et d'éléments de surprises pour maintenir notre intérêt face à la série. Toutefois, sa principale faiblesse demeure toujours les intrigues secondaires qui se révèlent peu cohérentes par rapport à l'histoire centrale. Principalement les aventures de Dylan qui semblent tellement divergentes de celles de Norman que l'on a l'impression qu'il fait partie d'une autre émission. Outre cette lacune, cette troisième saison se démontre comme étant la meilleure de toute grâce à ses multitudes rebondissements qui rendent le tout nettement plus divertissant. Pourvues également d'une réalisation plus encline à créer une ambiance glauque, les aventures de Norman Bates réussissent enfin à prendre les airs inquiétants que l'on souhaitait. Un fait rehaussé par le talent des comédiens, lesquels rendent chacun de leur personnage plus complexe et bizarre les uns que les autres. À voir même si l'amateur de "Psychose" en vous n'a jamais été véritablement convaincu par la série qui s'en inspire.

Sur le plan technique, l'image se montre de très bonne qualité pour un format DVD. À la fois doté d'une belle palette de couleurs ainsi qu'une reproduction des détails adéquate, le tout arrive très bien à correspondre à nos attentes. Cependant, je vous suggère fortement de vous procurer la version Blu-ray pour une reproduction supérieure des détails. Bien que le tout se révèle efficace sur DVD, le fait que l'image soit sombre le format Blu-ray nous procure un bien meilleur rendement. Du côté son, la piste sonore nous suggère une belle profondeur. Par l'entremise de dialogues chaleureux ainsi que des sons ambiants étoffés, l'univers de Norman et de sa famille paraît plus réaliste et inquiétant que jamais.

La section des suppléments s'avère, de son côté, décevante par sa faible teneur en information. Composé de scènes retranchées ainsi qu'une courte discussion entre les artisans sur l'évolution des personnages, le tout n'arrive tout simplement pas à combler notre curiosité.

Grâce à des scénarios davantage axés sur la folie de Norman, la série "Bates Motel" prend enfin le chemin de l'horreur. Bien que les aventures de Dylan ne nous intéressent guère, cette troisième saison possède le mérite de l'utiliser à son minimum afin de permettre à l'histoire centrale d'évoluer à son plein potentiel.


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments3
Vidéo8
Audio9