Battlestar Galactica: Blood & Chrome [Blu-ray]
Unrated Edition
Universal Studios Home Video

Réalisateur: Jonas Pate
Année: 2012
Classification: 14A
Durée: 94 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 025192176043

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
18 février 2013

Sorti tout droit de l'imaginaire de Glen A. Larson dans les années 60, le projet "Adam's Ark" devait originalement nous proposer une saga spatiale inspirée de l'exode de Moïse et du peuple juif vers la terre promise. Après de longues années de développement fastidieux motivé par le désintérêt des studios, celle-ci a finalement réussi à voir le jour sous le nom de "Battlestar Galactica" en 1978 suite à la popularité de Star Wars. Toutefois, minée par l'attaque juridique pour les droits d'auteur à cause de sa ressemblance à l'oeuvre de George Lucas et à son coût trop élevé de production, la série fut annulée après dix-sept épisodes. Après deux ans de silence, elle s'est vue renaître de ses cendres dans "Battlestar Galactica 80" laquelle nous racontait l'histoire d'une flotte qui trouvait la Terre et devait la protéger des Cylons. Cependant, se voyant aux prises avec des effets spéciaux de faible qualité, un scénario rempli de clichés, une case horaire peu conventionnelle ainsi que des restrictions limitant la violence, le tout fut un cuisant échec. Après avoir été laissée de côté pendant vingt-trois ans, cette franchise a eu la chance de reprendre du service grâce notamment, à la popularité des jeux vidéo tels que Wing Commander. À l'instar de sa série originale qui utilisait un style de science-fiction traditionnel, cette nouvelle mouture utilisait une forme plus naturaliste. Par ce fait, les épisodes délaissaient son aspect d'aventure et d'action afin de baser plutôt leur récit sur les personnages. Sans compté que celle-ci exploitait également des allusions qui touchaient davantage l'histoire moderne des États-Unis. Parmi les plus notables, nous retrouvions sans nul doute, l'allégorie déchirante de la guerre contre la terreur ainsi que des critiques vibrantes sur les religions. Nonobstant la déception des amateurs en la voyant transformée par une approche différente, cette production a su marquer l'imaginaire de millions de spectateurs pendant quatre formidables saisons.

Malencontreusement se voyant victime d'une audience instable, les récentes aventures de "Battlestar Galactica" furent annulées. Le tout fut suivi par la série Caprica qui racontait les événements qui avaient engendré la guerre de l'homme contre les machines. Par son ton philosophique et son rythme plus lent que ses précédents opus, cette dernière n'a jamais pu convaincre le public malgré l'intelligence de ses scénarios. Suite à son annulation, les créateurs de cette fabuleuse série décidèrent de revenir aux sources avec le projet "Battlestar Galactica: Blood and Chrome" où ils racontaient les jeunes années de William Amada. Contrairement à ses prédécesseurs, le projet fut vite abandonné après le tournage du pilote pour des raisons inconnues. Afin d'offrir l'opportunité aux amateurs de découvrir cette nouvelle aventure, "Machinima Network" la diffusa en novembre dernier sur sa chaîne YouTube et ensuite sur le réseau "Syfy". Agrémentée depuis par une grande popularité sur le web, Universal a eu la bonne idée de leur donner la chance de compléter leur collection par sa sortie en format DVD et Blu-ray.

Dix ans après le début de la guerre des Cylons, la jeune recrue William Adama se voit assigner à une nouvelle flotte coloniale du "Battlestar". Tout en faisant équipe avec son nouveau co-pilote Coker Fasjovik, celui se verra lui confier la mission d'escorter une jeune Docteur à bord d'un rapace. Tout d'abord déçu par la banalité de son mandat, notre jeune héros verra rapidement sa vie complètement changée par de nombreuses mésaventures des plus dangereuses les unes des autres.

Doté d'un scénario rempli d'action, le téléfilm "Battle Galactica: Blood & Chrome" se montre comme étant un excellent retour aux sources vers la série d'origine. Après les cotes d'écoute chancelantes de celle produite en 2003 et de Caprica, les artisans démontrent clairement cette fois-ci leur désir d'offrir une version plus traditionnelle. De cette manière l'aspect naturaliste et les critiques sociales se voient mis aux oubliettes afin de présenter un contenu accessible à une plus grande partie de l'auditoire possible. Malheureusement ce choix se révèle quelque peu questionnable étant donné que l'histoire paraît trop simpliste. Comme dans plusieurs oeuvres de science-fiction telles que Star Wars, Starship Troopers et la nouvelle mouture de Star Trek, les écrivains utilisent le thème du passage de l'enfance à l'âge adulte comme épicentre de l'intrigue. De cette façon, nous suivons toujours l'évolution d'un jeune homme pourvu d'une certaine arrogance face au danger qui, au fur et à mesure, se voit rappelé à l'ordre par la dure réalité de la guerre. L'appropriation de ce cliché la rend trop prévisible pour correspondre correctement à nos attentes. Par contre, cette lacune n'enlève en rien le plaisir de visionner cette nouvelle aventure qui se veut plus divertissante que jamais. Muni d'une multitude de combats de vaisseaux très bien réussis ainsi qu'une réalisation des plus dynamiques, "Battlestar Galactica: Blood and Chrome" ne possède aucun temps mort. Tout en proposant une mise en scène plus que convenable à l'un de ses personnages clés, les amateurs trouveront beaucoup d'intérêt à découvrir sa première mission. Sous les traits du comédien Luke Pasqualino, William Amada évolue en nous laissant entrevoir les raisons du courage qui l'anime des années plus tard. Malheureusement, cet aspect aurait pu être nettement développé si le projet de série avait bénéficié de la possibilité d'être produite. Malgré un scénario simplifié, le téléfilm nous soumet tous les ingrédients qui ont fait sa popularité ce qui nous laisse peu d'indices pour mieux comprendre son annulation. D'autant plus que le niveau d'interprétation et la qualité des effets spéciaux apparaissent de prime abord impeccables. Espérons que la sortie sur nos tablettes de ce très divertissant pilote puisse donner l'occasion aux amateurs, par leur décision d'achat, de lui accorder une seconde vie.

Au niveau technique, le format Blu-ray du téléfilm "Battle Galactica: Blood & Chrome" nous propose dans l'ensemble une qualité visuelle des plus solides. Mise à part la présence de quelques grains lors des scènes obscures, la majorité des plans nous suggèrent une palette de couleurs naturelles ainsi qu'une reproduction étoffée des détails. Du côté son, la bande sonore DTS-HD Master Audio 5.1 accompagne particulièrement bien l'action projetée à l'écran grâce à la richesse des sons ambiants. Tout en aidant parfaitement à reconstituer l'environnement futuriste dans lequel le réalisateur tente de nous faire adhérer, celle-ci parvient sans trop de difficulté à le rendre plus épique. À part un documentaire riche en renseignements sur la confection des effets visuels ainsi que des scènes retranchées au montage final, la section des suppléments nous déçoit par son manque de substance.

Sans être aussi prenante que ses deux précédentes séries, la production "Battlestar Galactica: Blood and Chrome" est un film d'action intergalactique amusant à découvrir. À la fois composé d'effets spéciaux franchement bien réussis et des scènes d'action qui nous rappellent celles de Star Wars, le tout se révèle comme étant parfait pour nous faire décrocher de la réalité pendant une heure et demie.


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments5
Vidéo9
Audio10