Beautiful People
The Complete Series
Sony Pictures Home Entertainment

Réalisateurs: Milan Cheylov, Mel Damski
Année: 2005
Classification: G
Durée: 700 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Catherine Nguyen
23 août 2006

L'école secondaire n'est jamais une étape facile pour les jeunes, avec toute la pression qui est mise sur leurs épaules d'être acceptés par leurs pairs: en plus de ce processus de socialisation, ils doivent performer à l'école, composer avec une vie familiale pas toujours facile en raison des hormones qui font surface à cette période de leur vie, et finalement, apprendre à découvrir l'amour, avec un grand A ou non.

"Beautiful People" raconte l'histoire de Sophia Kerr (Sarah Forest), une jeune adolescente qui doit elle aussi, faire face à la vie. Après que son père ait abandonné leur famille pour aller vivre avec sa jeune maîtresse, rien ne sera plus pareil chez les Kerr. Sa mère Lynn (Daphne Zuniga) les emmènera, elle et sa sœur Karen (Torrey DeVitto), dans la grande ville de New York pour qu'elles puissent refaire leurs vies. Chacune d'entre elles vivra son lot de joies, de peines, d'histoires d'amour, d'amitié, des chicanes de famille, et j'en passe.

Pour vous mettre en contexte, Sophia est admise à Brighton, une prestigieuse école privée, grâce à une bourse de performance scolaire. Elle sera immédiatement étiquetée comme la petite nouvelle de l'école, et comme New York n'est aucunement comme son Nouveau-Mexique natal, elle n'a aucune idée comment réagir à l'échelle sociale qui y règne. Car à Brighton, les jeunes les plus populaires sont comme partout ailleurs: snobs, prétentieux et hautains. Ils ont même un nom: les "Beautiful People", affectueusement nommés "BP". Karen, la grande sœur, aspire à une carrière de mannequin. À New York, il y a un plus grand nombre d'opportunités pour elle, mais elle se rendra également compte que la compétition est plus féroce, car il y aura toujours une fille plus belle, plus mince qu'elle. Des sacrifices devront être faits et elle devra réaliser ce qu'elle est prête à faire pour se rendre plus près de son but. Finalement, nous avons Lynn, la mère de ces deux enfants prodiges: celle-ci voudrait devenir designer de mode et avec l'aide de son ancienne flamme, Julian Fisk, elle y parviendra. Elle se rendra toutefois compte que ce cadeau n'est pas sans attaches puisque ce dernier, bien qu'il soit encore marié, est encore amoureux d'elle. D'ailleurs, toutes ces dames traverseront plusieurs dilemmes amoureux, car la série s'installe d'abord et avant tout comme étant un téléroman. J'avais l'impression de revivre un vieil épisode de Melrose Place (série dans laquelle joue Daphne Zuniga) où André aime Barbara qui aime Christian, mais qui ressent aussi un petit quelque chose pour Marie. Les trois actrices principales ont une complicité apparente, mais le jeu de Sarah Forest m'a plus ou moins convaincue pour celui d'un rôle titre. Daphne Zuniga, que je connaissais déjà pour son rôle dans la série Melrose Place, est efficace et répond aux attentes.

Au niveau des suppléments, ceux-ci sont assez nombreux, quoiqu'ils soient éparpillés sur chacun des disques. Sur le premier disque, nous avons une piste de commentaire pour le premier épisode et des bandes-annonces pour Rent, 13 Going on 30, Bewitched, Dawson's Creek, The Nanny et Ladies' Night. Sur le deuxième disque vient un documentaire sur la production où Stupin et Rauch nous expliquent un peu les motivations derrière "Beautiful People": ils désiraient créer une série familiale à la Dawson's Creek pour le réseau ABC, en reprenant la classique histoire d'une cohabitation entre deux univers, celui des familles riches et celui des familles plus pauvres. C'est intéressant pour ceux qui désirent en savoir plus sur la création de la série et des différents personnages de l'émission. Le troisième disque montre les auditions des acteurs principaux alors que le quatrième disque présente une deuxième piste de commentaires sur l'épisode final. Les deux pistes sont en compagnie du créateur Michael Rauch, du producteur exécutif Paul Stupin ainsi que des actrices Sarah Foret et Torrey Devitto: ceux-ci partagent une grande complicité et dès le début on sent qu'ils sont très enthousiastes. Stupin et Rauch sont ceux qui donnent les commentaires les plus pertinents alors que les deux filles sont plutôt du type anecdotique. Finalement, chacun des disques contient un nombre appréciable de scènes retranchées, qui sont amusantes à écouter.

Au niveau technique, l'image est très bonne: offerte en format panoramique, les couleurs sont très riches et le niveau de détails est appréciable. Au niveau audio, la musique prend une place importante dans la série et est très bien intégrée aux épisodes, rajoutant bien souvent un petit plus à l'ambiance des différentes scènes. Les dialogues sont clairs et bien perceptibles. La qualité est très acceptable pour un produit de la télévision. Malheureusement, les menus ne sont pas autant à la hauteur puisqu'ils sont très peu dynamiques: seule une photo trône en arrière-plan et aucune musique ne les accompagne. Les seize épisodes de "Beautiful People" sont ainsi répartis sur quatre disques:

"Beautiful People" ressemble quelque peu à un croisement entre les Gilmore Girls et un soap américain, tout en ayant un semblant de Sex and the City et The O.C.. Je dois avouer que la série m'a quand même plue, mais je crois que ce qui explique le peu de popularité qu'elle a connue est le fait qu'elle n'ait pas réussi à trouver son public cible. On vise un public familial tout en montrant Sophia qui évolue dans un milieu de jeunes riches et gâtés, Lynn et Karen qui œuvrent dans le domaine superficiel de la mode tout en ayant un côté beaucoup trop mélodramatique au niveau des histoires de cœur. Pour le spectateur moyen qui recherche une ou l'autre de ces catégories, ce pot-pourri en donne trop à la fois. Je suis tout de même déçue de voir qu'il n'y aura pas de suite, mais en attendant, j'espère que vous saurez à quoi vous attendre. À noter que la série se termine en nous laissant sur notre haleine puisqu'elle a abruptement subi le retrait de sur les ondes.


Cotes

Film6
Présentation1
Suppléments6
Vidéo7
Audio8