Becker
The First Season
Paramount Home Entertainment / CBS DVD

Créateur: Dave Hackel
Année: 1998-1999
Classification: PG
Durée: 370 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ostiguy
27 avril 2008

Peu d'acteurs américains, après avoir participé à un énorme succès télé, parviennent à reproduire l'exploit. Ted Danson fait partie des exceptions. De 1982 à 1993, il fut Sam Malone, le célèbre barman du Cheers, certainement l'un des sitcoms les plus populaires de toute l'histoire de la télévision américaine. Lorsque la série se termine, Danson tente de faire sa marque au cinéma, mais il n'y parvient pas. Cinq ans plus tard, voilà qu'il est de nouveau la vedette d'une comédie qui connaît un bon succès (bien que non comparable à Cheers) : Becker.

C'est le 2 novembre 1998 que CBS présente le premier épisode de "Becker". John Becker (Danson) est médecin dans une clinique privée située dans le Bronx. Il est certes un médecin fort compétent et bien apprécié pour ses qualités professionnelles. Par contre, sa personnalité laisse à désirer. Au grand désespoir de ses collègues et amis (mais pour notre plus grand bonheur), il est irascible, sarcastique et vindicatif. Pour lui, le verre d'eau est toujours à moitié vide et à peu près rien dans la société ne fonctionne selon sa logique. Il critique donc sans cesse, pour tout et pour rien. L'entourage de Becker doit donc entendre ses jérémiades à longueur de journée.

Le café situé dans le même immeuble que la clinique et où Becker, divorcé et donc célibataire endurci, prend tous ses repas, est tenu par Regina Kostas (Terry Farrell), Reggie pour les intimes. En façade, Reggie semble détester Becker, mais sous sa carapace, on sent qu'elle est attirée par lui ... et que c'est réciproque, mais cette intrigue demeure à l'état larvaire, du moins durant la première saison. Près du café, se trouve un kiosque à journaux tenu par Jake Malinak, un aveugle, qui fait office de meilleur ami de Becker (pour autant qu'il soit possible pour Becker de tisser des liens d'amitié avec qui que ce soit). À la clinique, Becker travaille avec une infirmière revêche, Margaret qui a souvent des prises de bec avec son patron et Nancy, une jeune aide-infirmière pas très délurée.

Durant la première saison, nous faisons également connaissance avec l'ex-femme de Becker de même qu'avec son père dans un épisode hilarant, "Becker the Elder". Cet épisode est certainement l'un des meilleurs de la saison. En effet, le père de Becker est tout le contraire de son fils. Aimable, ouvert d'esprit, serein, il tente de comprendre la personnalité difficile de son fils. Évidemment, plusieurs intrigues nous montrent que sous des dehors bourrus, Becker cache un cœur d'or, ce qui nous rend le personnage très sympathique. Par exemple, il s'implique beaucoup dans la vie de ses patients et tente de les aider d'une façon pas toujours orthodoxe.

Le coffret DVD contient donc les 22 épisodes de la première saison. Par contre, comme c'est malheureusement de plus en plus le cas avec Paramount, aucun supplément ne nous est offert. Dommage! Toutefois, je ne saurais trop vous conseiller l'achat de cette série fort sympathique et pas assez connue à mon avis. Fort bien écrite et formidablement bien interprétée par toute la distribution, elle vaut certainement le détour. J'espère que le succès sera au rendez-vous et que l'on nous offrira les saisons subséquentes!


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments-
Vidéo9
Audio9