The Beiderbecke Tapes
Acorn Media / ITV Global

Réalisateur: Brian Parker
Année: 1987
Classification: NR
Durée: 154 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (DVD-5)
Code barres (CUP): 054961828494

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
7 octobre 2009

Suite au succès de la première minisérie intitulée The Beiderbecke Affair les producteurs, acteurs et scénariste décidèrent de récidiver et revinrent en force avec une deuxième aventure de deux épisodes. Nommée "The Beiderbecke Tapes", ce deuxième volume des déboires des amants Trevor Chaplin et Jill Swinburne est modelé sur le même esprit que pour la série originale. Clin d'œil à peine déguisé aux films de couples de détectives amateurs des années quarante comme la série des Thin Man où la relation amoureuse chaotiquement sympathique entre les deux protagonistes et l'humour des répliques sont aussi importants que le mystère qu'ils tentent de résoudre, cette deuxième histoire de la saga "Beiderbecke" (dont le troisième et dernier volet s'intitule The Beiderbecke Connection) se laisse regarder sourire en coin.

Il est vrai que le couple d'acteurs Barbara Flynn et James Bolam est excellent dans leurs rôles respectifs de professeurs du secondaire à qui la vie apporte toujours son lot de mystère à résoudre et qui en plus ne peuvent s'empêcher de mordre à l'hameçon. Comme dans le premier volet, les situations incongrues et les personnages excentriques jonchent le chemin de ce couple banal. Un peu comme les époux Beresford dans Le crime est notre affaire de Pascal Thomas (tiré d'Agatha Christie), ces gens ordinaires se laissent entraîner volontairement dans des événements extraordinaires à la fois graves et cocasses. Et puis comme on sait, au ton de la réalisation, que ça se terminera bien, on peut se laisser entraîner dans le jeu sans trop avoir peur pour les protagonistes!

Truffé de réparties intelligentes et de joie de vivre communicative, le scénario du dramaturge Alan Plater (qui donna aussi, pour la BBC, l'incroyable thriller politique A Very British Coup) envoie cette fois les détectives amateurs en mission dans le centre de l'Angleterre puis à Amsterdam sur les traces d'une mystérieuse cassette du trompettiste Bix Beiderbecke. Cette cassette de la première vedette blanche de jazz contient en fait l'enregistrement d'une conversation entre gens importants planifiant l'enfouissement illégal de matières toxiques dans la campagne anglaise. Comme beaucoup de gens étranges et dangereux semblent s'intéresser à cet enregistrement qu'on a donné par mégarde à Trevor Chaplin, les ennuis ne font que commencer pour le couple...

Bref, un divertissement sympathique plus qu'une vraie histoire policière. L'humour intelligent de la relation du couple et des situations périlleuses qu'ils vivent achalera ceux et celles pour qui les suspenses se doivent d'être strictement dramatiques. Par contre, ceux qui apprécient l'ambiance parfois cocasse des romans d'Agatha Christie (particulièrement ceux avec Miss Marple ou les époux Beresford) seront enchantés.

Visuellement la série est assez bien desservie par le transfert impeccable. On a tiré un maximum des bandes originales en travaillant bien les couleurs pour les rendre pleines et en marquant bien les contours. La pellicule de l'époque est tout de même reconnaissable avec son manque de latitude et ses tons un peu ternes. Il reste que vingt-cinq ans de progrès technologique se sont tout de même écoulés depuis, mais le résultat final est tout de même étonnamment adéquat. Côté audio, on a aussi fait un bon travail de nettoyage des fréquences. La balance est aussi réussie et la profondeur du son surprend pour une minisérie de 22 ans. En suppléments, on retrouve des filmographies des principaux artisans ayant pris part à l'aventure.


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments5
Vidéo7
Audio7