The Bernie Mac Show
Season 1
20th Century Fox

Réalisateur: Créateur: Larry Willmore
Année: 2001-2002
Classification: NR
Durée: 506 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 132
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Alexandre Martin
27 mai 2004

Bernie Mac est probablement l'humoriste connu le plus méconnu qui soit. Depuis plus de 20 ans, on peut le voir en spectacle à travers les États-Unis. Malheureusement, le fait que son humour s'adresse tout particulièrement à un public cible afro-américain l'a un peu isolé du reste de la population nord-américaine. Ses réalisations sont néanmoins impressionnantes. Il a d'ailleurs fait partie d'un des spectacles les plus lucratifs de tous les temps: The Kings of Comedy. Mais, jusqu'à tout récemment, peu de gens le connaissaient. C'est avec une percée au cinéma qu'on a pu enfin découvrir ce comédien de grand talent: pour commencer un petit rôle dans Ocean Eleven de Steven Soderberg, puis un rôle plus important et bénéficiant d'une beaucoup plus grande visibilité dans Charlie's Angel 2: Full Throttle où il remplace Bill Murray dans le "rôle" de Bowsley. Bref, des suites de ces succès, il était tout naturel qu'on offre une série télévisée à Bernie Mac à sa mesure.

L'histoire générale de la série télévisée est évidemment celle de Bernie Mac. Le concept est basé en grande partie sur des parties de son spectacle (en moins vulgaire, bien entendu!), qui est d'ailleurs lui-même adapté d'expérience de sa propre vie. Dans la série, Bernie Mac joue donc son propre rôle. Sa soeur étant contrainte de suivre une cure de désintoxication, c'est à lui qu'incombe la tâche d'élever ses enfants, s'il ne veut pas que ceux-ci se retrouvent placés dans des familles d'accueil. Sa femme (Kellita Smith) et lui devront donc changer complètement leurs habitudes de vies pour élever une toute petite fille de 5 ans (Dee Dee Davis), un jeune garçon un peu efféminé (Jeremy Suarez) et une adolescente en pleine rébellion (Camille Winbush).

Pour cette série, les producteurs ont choisi un concept totalement différent à l'approche habituelle des comédies de situation. Pour commencer, les épisodes ne sont pas tous humoristiques; plusieurs ont une connotation dramatique, surtout vers la fin de la série. Ensuite, probablement autant pour des raisons pratiques que conceptuelles, il n'y a pas de "rires en cannes" pendant l'épisode (le style du montage et la constante improvisation de Bernie Mac aurait rendu la chose ardue). Finalement, Bernie Mac s'adresse constamment aux téléspectateurs (en les appelant "America"), un peu à la manière d'une émission de télé-réalité. Bref, le style de l'émission est intéressant et laisse place à toutes sortes de nouvelles idées et mises en situation. Notons aussi finalement que malgré le fait que les épisodes soient disposés selon l'ordre de diffusion, cet ordre ne correspond pas à la chronologie de production. Par exemple, l'épisode où les enfants vont à leur première journée d'école est diffusé après celui où Jordan a des problèmes de comportement à l'école... Il aurait été intéressant de la part de Fox de rétablir l'ordre logique des épisodes.

Comme la plupart des séries télévisées, le mixage sonore est simple. L'ambiophonie est à toute fin pratique absente, même pour ce qui est de la musique. Cette dernière est d'ailleurs impressionnante; le niveau de basse fréquence est bien choisi et donne un solide appui à l'environnement musical. Du côté des dialogues, ils sont bien centrés et toujours parfaitement audibles. Du côté visuel, le coffret DVD nous offre un produit de qualité, même si parfois inégale. On note un bon contraste de l'image et le niveau de détail est tout à fait adéquat. La profondeur des noirs est aussi suffisante, sans blocage apparent. On note par contre quelques problèmes à la compression, sans que ce soit trop prononcé. Le défaut le plus marquant est sans doute l'inconsistance de la qualité de l'image par endroits: certains passages sont plus granuleux, sans qu'il n'y ait de raisons évidentes.

Comme supplément, on retrouve tout d'abord une très intéressante piste de commentaires réalisée par Bernie Mac, le scénariste Larry Whitmore et le réalisateur Ken Kwapis. Les trois comparses nous racontent en détail la genèse de la série, ce qui a entouré sa création ainsi que les contraintes de production. Il est aussi intéressant de voir que, malgré ce qu'on pourrait penser, Bernie n'est pas du tout comme son "personnage"; il est calme, serein et attentionné. On retrouve ensuite un très complet documentaire biographique sur Bernie Mac, intitulé "Bernie Mac: TV's Family Man", tiré de la série "TV-ography" du canal A&E. On y apprend beaucoup sur sa jeunesse, et il est très intéressant d'y faire des parallèles avec la série. Finalement, on nous propose la bande-annonce du coffret DVD de In Living Color. Les menus des DVD sont très jolis, quoiqu'un peu lents. Ils sont animés avec de la musique, et sont souvent précédés d'une animation de transition.

Bref, malgré un manque de suppléments, il n'en demeure pas moins que le coffret est intéressant, que ce soit pour ceux qui connaissent déjà l'humour de Bernie Mac ou ceux qui n'en ont jamais entendu parler (ce qui, étrangement, est encore très fréquent!).


Cotes

Film8
Menu8
Suppléments6
Vidéo7
Audio8