Bewitched
The Complete Seventh Season
Sony Pictures Home Entertainment

Créateur: Sol Saks
Année: 1970
Classification: G
Durée: 712 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Mono), Espagnol (Mono), Portugais (Mono)
Sous-titres: Espagnol, Portugais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)
Code barres (CUP): 043396280373

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
2 mars 2009

Originalement diffusée du 24 septembre 1970 au 22 avril 1971, cette septième saison de "Bewitched" nous rapproche encore plus de la fin. Lors de la télédiffusion originale, les cotes d'écoute ont chuté de façon importante, mais la série a pu profiter d'une réelle tragédie pour redonner un petit souffle d'intérêt aux téléspectateurs. En effet, en 1970, un incendie a détruit les studios hollywoodiens qui abritaient l'intérieur de la maison des Stephens. C'est pourquoi, dès le début de la saison, vous pouvez remarquer un intérieur entièrement redécoré, ainsi qu'un escalier qui n'arrive plus à la même place qu'avant. C'est aussi pourquoi l'intrigue se déplace pour la toute première fois de la série à l'extérieur de Westport: plusieurs épisodes se déroulent à Salem, ville officielle des sorcières, où Samantha est convoquée à assister à une convention de sorcellerie. La nouveauté qu'a représentée Salem a réussi à captiver l'intérêt d'une bonne partie de l'audimat, ce qui a peut-être contribué à renouveler la série pour une dernière saison, mais l'attachement que le public ressentait pour Samantha et sa famille n'est plus présent.

Ceci n'empêche pas que cette avant-dernière saison comporte de bons moments. D'ailleurs, les performances d'Elizabeth Montgomery (Samantha) et Agnes Moorehead (Esmeralda) sont toujours aussi bonnes et ont été récompensées respectivement par une nomination aux Golden Globes et une nomination aux Emmy Awards de cette année-là. Une autre mention a été faite aux Emmy Awards, cette fois dans le domaine du maquillage pour l'épisode "Samantha's Old Man", dans lequel Darrin est transformé en homme de 72 ans. Toutefois, mon épisode préféré est "Sisters At Heart" qui est un épisode tout spécial. Non seulement s'agit-il d'un épisode qui célèbre Noël, mais il est vraiment unique en ce qu'il a été écrit par une classe d'anglais de dixième année d'une école de Los Angeles. Ces élèves ont vraiment fait du beau travail, car ils ont su utiliser la magie de Noël pour véhiculer un beau message, soit celui que tous les humains sont semblables, peu importe quelle est leur race. Ceci constitue vraiment le moment fort de la saison.

Le coffret, tant au niveau de la présentation que de la description technique, est fait sur le même modèle que les saisons précédentes. Cependant, pour cette saison, nous n'avons aucun supplément, à l'exception des bandes-annonces qui se retrouvent sur le quatrième disque: Open Season 2, Private Valentine: Blonde & Dangerous, girlsnightinfun.com et "Playmobil: The Secret of Skull Island".

Bien que la série s'essouffle, elle est quand même divertissante, puisque nous continuons d'assister à des situations extraordinaires qui sont transmises avec ce même sens de l'humour très efficace. Pour ceux qui collectionnent l'ensemble des DVD de "Bewitched", vous pouvez voir la lumière au bout du tunnel puisqu'après XXX années, il ne vous reste qu'une seule saison sur laquelle mettre la main.


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments1
Vidéo6
Audio6