The Big Easy
Season One
MPI Home Video

Réalisateur: Peter Ellis
Année: 1996
Classification:
Durée: 960 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
8 août 2008

Bien que la tendance des dernières années ait été de faire des films pour le grand écran à partir de séries télé à succès - qu'elles soient récentes comme X-Files ou Sex and the City ou vieilles comme The Fugitive ou Mod Squad - récemment on se retrouve avec le phénomène inverse: des séries télé tirées de films à succès. Ça peut être fait à partir de films relativement récents, comme Blade ou Terminator ou plus vieux comme c'est ici le cas avec The Big Easy.

Ce film policier de 1987 avait marqué son époque en situant son action dans la Nouvelle-Orléans sordide des bars miteux et des petits malfrats, avec leurs tensions interraciales et leurs putes, loin du quartier touristique du French Quarter et de son Preservation Hall Jazz Band. Or, des années plus tard, un producteur amateur du film et probablement de la ville décida de remettre ça et de créer une série policière à partir des mêmes personnages.

Malheureusement au lieu d'acteurs crédibles et chevronnés comme Dennis Quaid et Ellen Barkin on se retrouve avec des inconnus particulièrement peu doués. Il faut dire que les scénarios sont aussi assez pâles en comparaison de l'original. Comme quoi tenter de recréer l'ambiance noire et collante du film de Jim McBride n'était pas aussi simple qu'on le pensait. Ça prend plus qu'une ville chaude, aussi magique soit-elle, et quelques termes de slang local pour créer un univers.

Dans la série du même nom, on suit donc les aventures d'un policier, Remy McSwain (Tony Crane) qui est aussi imprésario de blues à ses heures, et de la jolie procureure nouvellement débarquée, Anne Osborne (Susan Walters). McSwain servira de guide pour les bas-fonds de la ville à cette étrangère et leur relation professionnelle évoluera rapidement à un plan personnel. Malheureusement, l'aspect érotique et collant de la relation du couple du long-métrage n'est ici que superficiellement abordé (prude télévision!) ce qui enlève un intérêt certain à ce duo. Mais qu'à cela ne tienne, les deux amoureux s'en prendront tout de même aux petits et gros criminels locaux. Assassinats, drogue, prostitution, viols, aucun méfait n'échappe à la paire qui réussit aussi à trouver du temps pour écouter de la musique dans les bars et danser lascivement en flirtant...

Au niveau de la qualité vidéo, il semblerait qu'on ait fait exprès de saboter parfois l'éclairage et la qualité de l'image pour ajouter à l'ambiance sale du milieu. Bien que la qualité du transfert soit très bonne, le fait que la qualité de l'image initiale soit souvent si peu polie et travaillée peut agacer certains téléspectateurs. Mais outre ce détail, les couleurs sont piquées, les détails précis et l'image généralement impeccable. Au niveau sonore, la qualité est aussi acceptable. Les voix sont bien mixées et l'univers environnant est bien recréé. Il n'y a pas de suppléments sur ces DVD.


Cotes

Film6
Présentation7
Suppléments-
Vidéo7
Audio7