Bionic Woman
The Complete First Season
Universal Studios Home Video

Créateur: Kenneth Johnson
Année: 1976
Classification: 14A
Durée: 602 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)
Code barres (CUP): 025192064890

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
24 novembre 2010

Au milieu des années 70, avant l'invasion de films et d'émissions de super héros, les séries télé mettant en vedette de tels personnages étaient plutôt rares. Une des plus populaires était sans contredit "L'Homme de six millions" mettant en vedette Lee Majors. Cet être bioniquement amélioré comme le disait la narration luttait avec succès semaine après semaine contre les criminels. Mais comme on est bien seul au sommet, les producteurs décidèrent de lui donner une compagne bionique, question de rendre sa condition de surhomme plus acceptable. Ainsi fût créée Jamie Sommers, la femme bionique.

Mais le concept avait déjà été poussé au maximum avec l'homme bionique alors la compagne n'eut le droit qu'à trois saisons d'aventures au lieu des cinq de Steve Austin. Et comme le premier coffret sort ces jours-ci chez Universal, on se dépêchera d'en profiter.

Comme on a gardé l'ordre chronologique sur le coffret, on retrouve sur le premier disque les cinq épisodes de l'homme bionique qui menèrent à sa propre série pour Jamie Sommers. Il s'agit en fait de deux épisodes doubles et d'un simple. Dans la première paire, simplement intitulée "La Femme bionique" on voit comment l'amour que se portent Jamie et Steve Austin mènera à la décision de ce dernier et de son supérieur Oscar Goldman (Richard Anderson) de transformer une simple joueuse de tennis en femme augmentée électroniquement à la suite d'un accident de parachute. Mais le drame se termine en larmes lorsque le corps de Jamie rejette les implants et cette dernière meurt. Puis, coup de théâtre, dans "le retour de la Femme bionique" lorsqu'on apprend que Jamie n'est pas vraiment morte, mais fut congelée suite à son supposé décès le temps que les spécialistes trouvent une solution. Et de là, on passe à la série de la femme bionique à proprement parler.

Le format est le même que pour celle de son ami de cœur. Semaine après semaine elle doit remplir une mission décidée par son supérieur, Oscar Goldman. Arrêter des terroristes, empêcher un vol majeur, détruire un réseau de drogue, rien n'est impossible pour notre héroïne. Et grâce à ses membres bioniques - deux jambes, une oreille et un bras - elle réussira invariablement là où n'importe quel autre agent gouvernemental aurait échoué. Tiii liiii liiii liiiiii liiiiii liiiiii!

Par contre, la série a passablement vieilli au niveau technique. Les trucs pour nous faire croire que Jamie court vite ou que son bras bionique est très fort - comme les ralentis, les accélérés ou les sons ajoutés - sont maintenant assez maladroits et feront sourciller plus d'un téléspectateur. Mais pour ceux chez qui le sens de la nostalgie l'emporte sur le gros bon sens, la série a gardé son charme original. La musique, le style visuel, les histoires alambiquées aux méchants plus grands que nature, plaisent toujours pour vu qu'on garde l'esprit ouvert.

La qualité vidéo de ces épisodes est plutôt honnête. Des couleurs bien reproduites malgré le fait qu'elles souffrent d'une qualité de départ ordinaire, des contours assez clairs, des contrastes bien balancés et une image généralement bonne. Pour l'audio, on a aussi fait un beau travail de restauration. Une bonne profondeur dans les dialogues, un ensemble assez rond, et une belle balance des fréquences.

En suppléments sur ce coffret, outre les cinq épisodes "mixtes" mentionnés plus haut, on retrouve une galerie photo, un bêtisier ainsi qu'une revuette contenant des entrevues récentes de divers membres de la distribution et de certains artisans ayant travaillé sur la série à l'époque.


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments7
Vidéo7
Audio7