Blossom
Seasons 1 & 2
Shout! Factory

Créateur: Don Reo
Année: 1991-1993
Classification: NR
Durée: 814 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 6 (DVD-9)
Code barres (CUP): 826663110654

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sylvain Rioux
6 février 2009

La série américaine "Blossom a été diffusée sur les ondes du réseau NBC de 1991 à 1995, les lundis à 20:30, à heure de grande écoute. Fait intéressant, la plupart des épisodes ont été réalisé par Bill Bixby, la vedette de la série The Incredible Hulk, jusqu'à la mort de celui-ci, en novembre 1993. La série avait de particulier qu'elle mettait en scène un père monoparental en instance de divorce et ses trois enfants. Anthony, le plus vieux qui est fraichement sorti d'une cure de désintoxication, Joey, l'autre frère, stéréotype parfait du sportif sans cervelle et bien sur notre vedette, la cadette Blossom. Le frère ex-drogué, le père musicien, on est loin de la sitcom traditionnelle du début des années 90.

Lors du début de la série, en 1991, j'avais seize ans, donc l'âge des protagonistes principaux de la série. J'ai suivi cette série tout au long de sa diffusion, mais lorsque j'ai reçu ce coffret, j'avais certaines appréhensions. Ma bulle a été péter à quelques reprises lors du visionnement de certaines séries, qui était bien supérieur dans mon souvenir d'adolescent. Donc, par un dimanche glacial, ma copine et moi on s'installe dans le sofa, couverte en polar et chien inclus et nous plongeon dans nos souvenirs. Ma foi, ce n'est pas si mal. Bien sûr, on rit des coupes de cheveux, des danses des années 90, les jeans délavés, les pantalons "MC Hammer", etc. La série se regarde bien, ne parait pas trop dépassée, mis à part la mode atroce du début des années 90, toujours divertissant.

Côté présentation, le boîtier nous donne l'impression de sortir tout droit de 1991, si c'était l'effet voulu c'est réussi. Mayim Bialik (Blossom) nous sourit de toutes ses dents. Les menus ne bénéficient d'aucune animation, seule la chanson thème joue en attendant notre sélection. La piste sonore ne nous offre pas grand-chose à se mettre sous la dent, aucune retouche n'y a été apportée. Au niveau visuel, ça se gâte un peu. Les saignements de couleurs sont nombreux, et de la couleur vive au début des années 90, il y en avait! J'ai eu l'impression qu'on a sorti les bobines des boules à mites, sans les retravailler numériquement. Dommage.

Les extras sont nombreux et divertissants. On a droit au pilote original, qui a servi à donner le feu vert à la production de la série." A Very Special Friendship" nous témoigne de l'amitié qui s'est transmise dans la vraie vie entre les actrices qui jouent Blossom et Six. "A Very Special Style" nous parle du style vestimentaire qui a contribué à nous rendre un peu plus laids sur nos photos de cette époque! Ma revuette préférée est sans contredit "A Very Special Show", une sorte de réunion de tous les acteurs de la série qui nous parlent de l'ambiance qu'il y avait sur le plateau. En passant, tous les extras commencent par "A Very Special..." car c'est devenu le running gag de l'industrie, NBC annonçait un épisode sur trois avec la mention "This week on a very special Blossom..." On a aussi quelques commentaires des artisans sur certains épisodes distincts.

J'ai eu la surprise de voir que certains acteurs ont débuté leurs carrières dans "Blossom". Je pense ici à Stephen Dorff et Giovanni Ribisi, deux de mes acteurs fétiches. Je recommande fortement cette série légère, qui malgré quelques défauts de présentation, vaut vraiment le détour. Si vous avez aimé Full House, Saved By The Bell ou Degrassi je vous conseille ce retour vers le passé.


Cotes

Film8
Présentation5
Suppléments7
Vidéo5
Audio5