The Brady Bunch
The Complete Third Season
Paramount Home Entertainment

Créateur: Sherwood Schwartz
Année: 1971-1972
Classification: G
Durée: 594 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (Mono)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
5 février 2006

Ça grandit. C'est certainement l'expression la plus simple et la plus adaptée pour qualifier cet immense succès des années 70, "The Brady Bunch". Nous en sommes donc à la troisième saison et les parents Brady s'adaptent tant bien que mal à leurs enfants qui grandissent et qui découvrent de nouvelles responsabilités et de nouveaux intérêts. On sort un peu du mélange "enfantin - adolescent" pour une certaine homogénéité sociale dans les histoires. Une des meilleures saisons.

Les 23 épisodes de cette troisième saison ont été diffusés pour la première fois entre septembre 1971 et mars 1972, sur le réseau américain ABC. Très fidèle à leur auditoire, l'émission subit très peu de changements, pour ne pas dire pas du tout. C'est un point important pour une série qui veut durer: ne pas décevoir le téléspectateur en l'obligeant à accepter des modifications d'acteurs, de décors ou de personnages, autres que ceux qui sont nécessaires dans l'évolution normale d'une histoire qui se déroule sur plusieurs années. C'est ce qui fait encore de nos jours les succès de séries qui ont plus de quatre ou cinq ans d'âge. Mais il faut aussi rester lucide et ne pas trop insister. Tel le credo de nombreux personnages publics, il faut savoir s'arrêter au sommet de sa gloire que d'essayer à tout prix de s'accrocher après des restes qui ne sentent plus très bon.

La cinquième et dernière saison régulière sera disponible dès le mois de mars, à peine plus d'un an après la sortie du premier coffret, ce qui en fera une des séries complètes aussi longues aussi rapidement disponibles, à l'image de sa popularité. La série, qui se termine en 1974, renaît en 1977 avec The Brady Bunch Hour, un show d'une durée d'une heure, comme son titre le mentionne, et qui verra le retour presque complet des acteurs (seule Eve Plumb (Jan) sera remplacée). Une seule saison sera mise en onde. Le sujet était différent de la série originale. Peut-être Paramount suivra-t-elle son rythme et nous proposera cette renaissance prochainement au format DVD.

Revenons à cette troisième saison et à ses trois premiers épisodes "marathon" où la petite famille quitte le temps d'un voyage familial la grande maison (qui, vous l'avez peut-être déjà remarqué, a un aspect extérieur qui ne permet pas vraiment d'avoir un intérieur tel qu'on le voit, mais ceci est juste une remarque) pour aller camper au Grand Canyon. Belle initiative de la production qui brise un peu la monotonie de la vie des Brady et d'Alice et en plus demande aux téléspectateurs de revenir pendant au moins trois semaines d'affilée s'ils veulent connaître toute l'histoire de ce premier grand voyage du clan Brady. Bien entendu, pour étirer sur trois épisodes, il a fallu y mettre quelques petits rebondissements et le canyon n'arrive que vers le milieu du deuxième épisode (petite remarque personnelle: si la guérite des gardes à l'entrée du parc national a bien changé, cela ne semble pas être le cas des barrières de protection au bord de la paroi rocheuse qui ont toute l'allure de celles qui sont encore en place de nos jours, peinture incluse). Aucun cliché ne nous sera épargné: le coucher de soleil (ou le lever), les danses des Indiens et surtout la descente à dos de mulets, qui sera l'objet d'une aventure rocambolesque pour nos personnages les plus jeunes. Pour le reste de la saison, nous revenons à des situations plus conventionnelles, avec pour seules différences les âges des personnages qui modifient légèrement le sujet.

Perpétuant le style des boîtiers, Paramount nous offre ici un coffret de couleur verte. Il y a encore une pellicule holographique qui nous montre différentes photos des acteurs selon l'angle de vision, tel qu'on le voit dans le générique du feuilleton. Toujours dans le style des saisons précédentes, les quatre disques sont rangés dans deux boîtiers minces. Le recto des boîtiers est illustré de petites photos prises dans les épisodes alors que le verso donne des informations sur l'épisode. La qualité des images est variable, selon les scènes. Celles provenant des prises de vues en studio sont claires et nettes alors que les extérieurs, comme les épisodes du Grand Canyon, montrent parfois plus de poussières et de grain. La piste sonore anglaise est en général très compréhensible. Il n'y a pas de sous-titres, seulement le codage pour malentendants. Les pages de menus sont statiques, mais toujours très colorées.

À l'instar de la deuxième saison, il n'y a aucun supplément dans ce coffret. On comprend mal la situation, car on aurait été en droit de s'attendre à retrouver un peu de contenu boni comme il y en avait eu dans le premier coffret. La plupart des acteurs sont encore là. Et même si certains ont quitté le devant des caméras, ils se sont bien montrés pour quelques instants avec la première saison. C'est un peu décevant, surtout si on considère le succès de la série. Parlant des acteurs, Christopher Knight (Peter Brady) est revenu pour sa part devant la caméra pour un show de téléréalité sur le réseau musical VH1, My Fair Brady. Une deuxième saison pour 2006 vient même d'être annoncée.

Une autre bonne saison pour notre bien sympathique famille (en formulant l'espoir qu'il en existe encore beaucoup ainsi dans notre monde moderne de plus en plus froid et asocial). Une série qui nous redonne alors cet espoir que toutes les valeurs humaines ne se perdent pas forcément. Une bonne initiative pour les jeunes générations, en regrettant l'absence d'une piste sonore française pour bien appuyer tous les sujets avec convenance. On peut toujours y croire.


Cotes

Film7
Présentation2
Suppléments-
Vidéo6
Audio6