Braquo
Saison 1
Entertainment One / Les Films Séville Pictures

Réalisateurs: Olivier Marchal, Frédéric Schoendoerffer
Année: 2009
Classification: 14A
Durée: 391 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212108969

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
25 avril 2012

Les forces de l'ordre s'affichent autrement dans la première saison de "Braquo", une série française qui ne manque pas d'action, de suspense, de beaux personnages torturés et de testostérone. Un genre en soi.

Depuis l'arrestation et le suicide de leur chef de groupe, quatre policiers s'enfoncent lentement mais sûrement dans l'illégalité. Violence, sexe, drogue, braquages, extorsions, vols: il faut parfois contourner la loi pour la servir. Mais à quel prix?

Le public est fasciné par le milieu policier. Ce sujet alimente la littérature, le cinéma et la télévision. Olivier Marchal est un ancien flic et après deux réalisations remarquées pour le grand écran (l'haletant 36 quai des Orfèvres et le beaucoup moins impressionnant Mr 73), il décide de prendre son temps en créant cette série dont la première saison est composée de huit épisodes d'environ 50 minutes chacun qui sont répertoriés sur deux DVD.

Sans nécessairement sortir des sentiers battus, le récit développe la part d'ombre de ses personnages, magnifiquement rendus par des acteurs de haut calibre tels Jean-Hugues Anglade, Nicolas Duvauchelle et Karole Rocher. Plus les drames explosent au visage du spectateur et plus ces héros déchus s'aventurent vers un point de non-retour. Le scénario, intelligent et immersif, développe de nombreuses pistes, pour y revenir par la suite en prenant bien soin de garder la porte grande ouverte pour une suite. La réalisation dynamitée, la violence graphique et le climat malsain campent aisément une atmosphère suffocante.

Le rôle des contrastes est sidérant tant la noirceur semble de tous les plans. Ils sont généralement justes, enveloppants. La présence de grain ne gâche en rien ces images bien détaillées, ces teintes précises et ces couleurs qui reflètent parfaitement l'ambiance en place. La musique angoissante et hypnotisante captive rapidement. La piste sonore francophone en Dolby Digital 5.1 sert surtout à rendre tangible cette sensation d'une ville en ébullition, prête à exploser à chaque moment. De quoi parfois empiéter sur les dialogues qui peuvent être parsemés d'expressions particulières et de marmonnages. De visibles sous-titres blancs sont disponibles en cas de besoin.

La pochette sobre présente l'équipe de choc. Le menu principal des disques est identique. Il est toutefois statique, étant seulement accompagné d'une mélodie entraînante. Malheureusement, aucun supplément ne figure cette édition.

"Braquo" est une série prenante et décoiffante, qui explore l'univers des flics en montrant surtout comment ces représentants de la loi peuvent être aspirés par les côtés sombres de leurs fonctions. De facture cinématographique, la mise en scène livre la marchandise, au même titre que l'interprétation vigoureuse et la trame narrative, prévisible, mais extrêmement divertissante. On est prêt pour la seconde saison... et pourquoi pas pour le long-métrage dans un avenir rapproché.


Cotes

Film7
Présentation6
Suppléments-
Vidéo7
Audio7