Brooklyn Nine-Nine
Season One
Universal Studios Home Video

Créateurs: Dan Goor, Michael Schur
Année: 2013-2014
Classification: 14A
Durée: 475 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (DVD-9)
Code barres (CUP): 025192208959

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Jimmy Chartrand
12 novembre 2014

Si la proposition de "Brooklyn Nine Nine" était prometteuse au départ, c'était surtout parce qu'on confiait, enfin, une sitcom à l'hilarant Andy Samberg. Celui qui a été connu pour ses nombreuses apparitions dans des films et SNL, mais aussi pour tout ce qui implique son groupe humoristique The Lonely Island, a une répartie comique unique et il était fin temps qu'on confie à l'acteur de 36 ans quelque chose digne de son talent.

Bonne nouvelle, la série qui a déjà remporté deux Golden Globes dont meilleure série comique et meilleur acteur dans une série comique (pour Andy Samberg justement), répond aux attentes et s'éloigne de la simple étiquette "une autre série policière".

Puisque voilà, la série suit l'équipe de détectives du poste de police 99 de Brooklyn et toutes les péripéties qui s'en suivent, en plus des liens qui les unissent. Accompagnée d'une distribution comique cinq étoiles, la série bénéficie d'une chimie hallucinante alors que toute l'équipe donne l'impression d'être les membres d'une sitcom qui joue depuis des années déjà.

Certes, on peut voir les similitudes avec les projets précédents des créateurs, alors que l'ambiance évoque directement The Office et Parks and Recreation, par contre, la série tire avantage des personnalités distinctes de ses personnages et est certainement à l'aube de quelque chose de très intéressant s'il continue de poursuivre les bonnes avenues.

Ainsi, pour faire tête à Samberg dans le rôle du détective Jake Peralta, il y a la révélation remarquable que représente Andre Braugher dans le rôle du Capitaine Holt, l'officier de commande pince-sans-rire complètement brillant. Pour les autres, autant du côté des personnages féminins que masculins, toute la distribution vaut son pesant d'or avec leurs tiques et caractéristiques fortement bien définis, de l'hilarante Stephanie Beatriz à l'irrésistible Terry Crews, en passant par l'adorable Melissa Fumero, la délirante Chelsea Peretti jusqu'à Joe Lo Truglio qui trouve enfin un rôle plus défini à ajouter à son CV. On peut aussi compter sur des invités-vedette notables comme Matt Walsh, Adam Sandler, Patton Oswalt et Fred Armisen notamment, qui ajoutent beaucoup de folies dans cet univers déjà très amusant.

Ainsi, si les situations sont hautement diversifiées, qu'on se permet régulièrement de changer les décors et de multiplier les lieux, en plus de diversifier les histoires attachées à chacun des personnages, on est certain que la série aura la possibilité d'aller encore plus loin. De plus, les épisodes thématiques de service, comme Halloween ou Noël, sont loin de servir de remplissage alors qu'on trouve toujours des façons originales et inattendues de souligner ces moments. Il faut également noter les ouvertures un brin audacieuses que la finale parvient à mettre en place en moins de 20 minutes, ouvrant la voie bien large pour ce qui nous attend du côté de la deuxième saison présentement diffusée à la télévision. Les 22 épisodes de la série sont divisés ainsi sur les trois disques :

Pour l'audio, si le thème d'ouverture est franchement entraînant, mais on ne peut cacher que le son ne dépasse pas les standards des sitcoms habituelles. Les répliques sont bien servies et il y a une bonne attention aux petits détails, mais rien de transcendant, ce qui est normal comme c'est un produit destiné d'abord et avant tout pour la télévision. Pour ce qui est de l'image, le budget limité du pilote se fait sentir avec ses images fixes, mais le tout se place rapidement alors que la série avance, permettant de toujours montré un aspect lumineux et plein de vie du Brooklyn qu'on nous présente. Du côté de la présentation, la pochette présente un montage en noir et blanc sympathique de toute la distribution principale sur un fond jaune. Certes, ce ne sont pas les couleurs les plus gagnantes, mais on est néanmoins attirés. Si le design compact n'est pas le plus beau, on apprécie que tous les épisodes avec descriptifs soient bien indiqués à l'intérieur de la pochette. Le menu DVD fixe est également configuré avec aisance et facilité.

Au niveau des suppléments il n'y a que des scènes supprimées ce malgré tout pour 17 des 22 épisodes de la série! Et si ces compilations peuvent aller de quelques secondes à plusieurs minutes, elles sont pratiquement toujours hilarantes et font regretter qu'elles n'aient pas pu être incorporées au montage final. Une autre preuve indéniable que la série fait beaucoup rire et sourire. Il y a possibilité d'accéder à ces scènes par les épisodes ou par la section suppléments pour les écouter en rafale.

Au final, "Brooklyn Nine Nine" est l'une des meilleures nouvelles sitcoms à avoir fait son apparition et déjà bien ancré pour prendre la relève de toutes celles qui tirent leur révérence depuis plusieurs années. Avec son excellente distribution et ses hilarantes situations, on suit la série avec grand bonheur, surtout en réalisant qu'elle ne fait que s'améliorer au fil des épisodes.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments6
Vidéo7
Audio7