Buffy The Vampire Slayer
The Complete Fifth Season
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur:
Année: 2000
Classification: NR
Durée: 990 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20), Espagnol (DD20), Français (DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 6 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Frédéric Gouin
10 décembre 2003

Avec la cinquième saison en poche, "Buffy The Vampire Slayer" a rencontré pas mal d'ennemis sur son chemin. Je ne suis pas certain que le terme "Vampire Slayer" est encore le bon, car elle a affronté des robots, des extra-terrestres, des démons et autres créatures. La majorité de ses adversaires restent toutefois les vampires. On pourrait dire que Buffy est rendue une chasseuse à tout faire. Une autre année se lève donc sur Sunnydale où Buffy continue à se tenir debout devant les forces du mal. Du bien beau monde viendra faire leur petit tour à Sunnydale pour s'en prendre à Buffy, dont le vampire le plus connu de tous, Dracula, s'intéresse grandement à la chasseuse. Il aimerait bien l'entraîner de son côté.

Spike (c'est mon vampire préféré) est toujours dans les alentours. Il fait même deux révélations surprises à Buffy. Il cherche toujours à se départir de la puce qui l'empêche d'être lui-même. Son ex-copine, Harmony revient en ville elle aussi. Avec ses "minions", elle ne fait pas très sérieuse dans son plan de tuer Buffy. L'ennemi numéro un de Buffy dans cette saison, c'est Glory, une sorte de Dieu. Elle est à la recherche de la clé lui permettant d'atteindre de nouveaux pouvoirs. Xander, Willow, Tara et Giles entourent toujours Buffy dans l'exercice de ses fonctions. Giles redevient par le fait même, le surveillant de Buffy. Le personnage le plus surprenant, c'est Dawn, la sœur de quatorze ans de Buffy. D'où sort-elle ? C'est la première fois qu'on la voit, mais tout le monde la connaît et rien ne vient expliquer sa présence dans la série. On dirait qu'elle a toujours été là. D'ailleurs, elles vivront une perte humaine importante.

Le ratio de l'image des épisodes de ce coffret est plein écran tel que vu à la télévision, mais ce n'est pas le format dans lequel la série a été tournée. En effet, la série est en format 1.78:1 (d'ailleurs les coffrets zone 2 UK et d'Australie sont présentés dans ce ratio). Le créateur de la série, Josh Whedon, préfère voir la série "Buffy" en format plein écran. D'ailleurs, il tourne la série en pensant au ratio plein écran. La qualité de l'image est sensiblement identique à la saison quatre et d'égale qualité pour l'ensemble de la série. Il n'y a pas de partie qui est plus faible que d'autres. L'image est claire et les couleurs sont bien définies. Pour ce qui est du son, il est également très semblable aux autres saisons. Les dialogues sont clairs et la piste audio ne souffre pas de problèmes audibles. Notez que les menus des DVD de ce coffret sont beaucoup plus faciles d'utilisation que les saisons précédentes. Les couleurs sont également parfaites pour démarquer le curseur.

Les suppléments sont encore une fois divisés sur plusieurs disques. Il y a moins de pistes de commentaires que sur la saison précédente. Je remarque surtout que Joss Whedon n'a fait qu'une seule piste de commentaires cette fois-ci, ce qui est dommage, car il est intéressant à écouter. Nous pouvons entendre le scénariste Davis Fury et le réalisateur Davis Grossman pour l'épisode "Real Me", le scénariste Doug Petrie pour "Fool For Love", le scénariste Jane Espenson pour "I Was Made To Love You" et Joss Whedon pour l'épisode "The Body". Les scénarios de certains épisodes ("The Replacement", "Fool For Love", "In The Woods", "Checkpoint") sont également disponibles.

Un grand nombre de documentaires vient agrémenter le coffret. Sur le troisième disque, on en retrouve quatre. "Buffy Abroad" traite de la carrière internationale de la série, "Casting Buffy" nous apprend les qualités nécessaires pour être une bonne Buffy, "Demonology – A Slayer's Guide" est un petit guide nous permettant de bien identifier l'ensemble des créatures qui croisent le chemin de Buffy et "Action Heroes! – The Stunts of Buffy" traite évidemment des cascades présentes dans la série. Pour terminer les suppléments du troisième disque, nous retrouvons une série de bloopers.

Le sixième disque comprend le documentaire que l'on retrouve sur chacun des coffrets, soit une rétrospective de la saison. "The Story of Season 5" nous raconte l'histoire, le comportement des personnages, les ennemis et amis de Buffy, etc. Comme j'ai déjà dit, si on l'écoute avant la série, on en apprend trop. Si on l'écoute après, on n'y trouve moins d'intérêt. À vous de juger. "Spotlight on Dawn" met bien sûr l'emphase sur la sœur de Buffy. On y explique sa venue et l'importance de sa présence. On y apprend finalement les raisons qui ont poussé les créateurs à l'introduire dans cette cinquième saison. Rapportez-vous à la troisième saison… "Natural Causes" revient sur l'épisode clé de la cinquième saison, "The Body". Sans vous révéler l'histoire, l'émission est riche en émotion. Le documentaire explique donc pourquoi cet événement devait avoir lieu et comment ils ont choisi d'expliquer cette situation. Finalement, une galerie de photos, une bande-annonce pour le jeu vidéo Buffy (pour XBox, PS2 et GameCube) et une section DVD-ROM avec la base de données de Willow sur les démons complètent la liste des suppléments.

Personnellement, j'ai trouvé cette saison un peu moins intéressante que les autres. Est-ce que l'effet Buffy commence à diminuer? Je n'en sais trop rien. J'ai l'impression d'avoir visionné du réchauffé et pour tout vous dire, la venue de Dawn m'a un peu déconcerté. N'en reste pas moins que le mandat de la série est respecté, soit celui de nous divertir.


Cotes

Film6
Menu8
Suppléments7
Vidéo8
Audio7