Buffy The Vampire Slayer
The Complete Sixth Season
20th Century Fox

Réalisateur: Créateur: Joss Whedon
Année: 2001
Classification: NR
Durée: 990 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 6 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Frédéric Gouin
3 juin 2004

J'anticipais négativement le visionnement de la saison six de "Buffy The Vampire Slayer". Après une cinquième saison qui m'avait laissé froid, je redoutais la tournure que pouvait prendre cette nouvelle série d'épisodes. Fort heureusement, cette saison de Buffy est la plus captivante du lot. On y retrouve un côté beaucoup plus sombre, des comédiens qui offrent des prestations plus dramatiques et des scénaristes qui ont plus de maturité. Les personnages sont également plus développés. Me voilà donc réconcilié avec Buffy, Willow, Xander, Giles, Dawn, Tara, Anya et Spike. Pour le meilleur et pour le pire.

Si on se rappelle un peu la cinquième saison, la finale nous laissait voir que Buffy était morte en sauvant sa sœur. La sixième saison débute sous le signe de la tristesse chez les amis de Buffy. On pleure son départ et Giles s'apprête même à retourner à Londres, ne voyant plus son utilité à Sunnydale. Willow pour sa part est convaincue qu'avec la magie, elle pourrait faire revenir Buffy parmi eux. Elle décide de mettre son plan à exécution. Malgré quelques embûches et un rituel épeurant, Buffy ressuscite et revient assez traumatisée. Imaginez vous réveiller dans votre cercueil et devoir creuser pour en sortir?

Buffy est bel et bien revenue, mais elle semble différente. Elle est plus distante et ne montre pas ses émotions. Bref, elle file un mauvais coton. En plus de son retour, elle doit faire face à de nouvelles obligations: s'occuper de la maison et de sa sœur Dawn suite au décès de sa mère. On ne gagne pas beaucoup d'argent à tuer des vampires et des démons et les factures s'accumulent.

Au cours de la saison, Willow devient de plus en plus douée pour la sorcellerie. Même qu'elle commence à faire peur à ses amis. Elle ne peut s'en passer et est toujours prête à lancer un sort. Xander et Anya sont fiancés, mais leur union n'est pas de tout repos. Spike fait partie du cercle d'amis, mais il désire être plus qu'un ami pour Buffy.

Il n'y a pas un seul gros ennemi dans cette saison, comparativement aux saisons précédentes. Dans celle-ci, le Trio, un regroupement de trois nerds, tente de conquérir Sunnydale. En fait, ils ne veulent pas vraiment faire le sale boulot alors ils demandent à toute sorte d'espèces de le faire pour eux. Ceux-ci se retrouveront sur le chemin de Buffy. Les trois gars du Trio sont très drôles, malgré le côté tragique de leurs actions.

Je préfère vous avertir, les trois derniers épisodes sont très captivants et offrent la meilleure conclusion de saison. Je ne veux pas trop en dire, mais il est fort possible que les trois derniers épisodes soient écoutés dans la même soirée par plusieurs.

Les menus comportent la même lacune que les saisons précédentes, soit que les épisodes ne sont pas numérotés. Heureusement, après le visionnement d'un épisode, le curseur se déplace sur l'épisode suivant. Le premier menu offert permet de choisir l'émission voulue. Lorsque ce choix est fait, un nouveau sous-menu permet de choisir la langue, un chapitre particulier, le retour vers le menu principal ou d'écouter l'épisode en question. Le menu principal est fixe et est accompagné de musique.

Comme suppléments, il est possible d'écouter quelques pistes de commentaires pour des épisodes choisis. À noter que Joss Whedon ne participe qu'à une seule piste de commentaires (l'épisode "Once More With Feeling"). On retrouve quelques petits documentaires de production éparpillés sur les disques trois et six. Sur le disque trois, un panel de discussion de "Academy of Television Arts and Sciences" d'une durée d'une heure s'y retrouve permettant d'obtenir des visions différentes sur la saison six. Sur le dernier disque, on retrouve un grand nombre de suppléments. Le documentaire "Life is The Big Bad" fait une rétrospective de la saison et explique l'évolution du comportement des personnages au cours de la saison. Vient ensuite le documentaire "Buffy The Vampire Slayer – Television with a Bite" qui se trouve à être une émission ayant été diffusé sur A&E. On y fait un tour complet sur la série via plusieurs entrevues. Très intéressant pour en apprendre plus sur la série depuis le tout début. Finalement, une série de "bloopers" et une base de données sur les démons (accessible via DVD-ROM) complète les suppléments.

Du côté de la technique, la saison six est encore supérieure aux précédentes. La qualité vidéo est vraiment remarquable. Le niveau de détail, la clarté de l'image et la profondeur des couleurs font que l'image est très belle. Encore une fois, la piste audio est en stéréo. Cette piste est de très bonne qualité, même si elle n'offre pas une ambiophonie à tout casser.

J'ai juste à mot à dire aux fans de Buffy: qu'attendez-vous pour l'écouter?


Cotes

Film9
Menu6
Suppléments8
Vidéo8
Audio8