Doctor Who: The Power of the Daleks
Warner Home Video / BBC Video

Réalisateur: Christopher Barry
Année: 1966 (2016 animation)
Classification: PG
Durée: 145 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (DVD-9)
Code barres (CUP): 883929567263

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
5 février 2017

Les fans de l'époque dite "classique" de la série de science-fiction britannique Doctor Who, c'est-à-dire la période de 1963 à 1989 (plus le film de 1996), savent que beaucoup d'épisodes de la série sont manquants dans les archives de la BBC. En effet, suite à un mélange de la politique de récupération des cassettes vidéo pour réenregistrer et une erreur administrative sur le matériel archivé, des dizaines d'heures et plus de 90 épisodes de la série pour les deux premiers Docteurs, William Hartnell et Patrick Troughton, sont en effet manquants, présumés perdus à jamais.

Bien qu'occasionnellement un épisode refasse surface ici et là, comme ce fut le cas en 2013 avec The Web of Fear et The Enemy of the World, les espoirs des fans s'amenuisent avec le temps qui passe. Récemment la BBC s'est tourné vers l'animation pour compléter certaines des histoires qui avaient des épisodes existants. On a eu droit par exemple à deux épisodes animés sur huit (car l'audio de tous les épisodes a elle survécue grâce à des enregistrements amateurs faits à partir du poste de télé de jeunes fans enthousiastes à l'époque de leur diffusion originale) pour The Invasion avec Patrick Troughton ou deux animations sur six pour The Reign of Terror avec le premier Docteur, William Hartnell.

Fait nouveau cependant, la BBC vient de sortir, pour son dernier opus, une histoire complètement animée. Et pas n'importe laquelle de surcroît. Il s'agit bien entendu de la première aventure de Patrick Troughton dans le rôle du Docteur: "The Power of the Daleks". Comme aucunes des six épisodes n'avaient survécu visuellement, les animateurs ont pris les pistes audio disponibles, les scénarios de tournages, les photos de plateau et ont réimaginé ce que ces épisodes devaient avoir l'air. Et bien qu'on ait tenté de rester fidèle au style de l'époque, on s'est tout de même permis quelques libertés dues au format disponible comme des plans d'ensemble en plongée (il aurait fallu à l'époque grimper les caméras de studio massives et encombrantes au plafond du studio pour avoir un effet similaire) ou des dizaines et des dizaines de Daleks lors des séquences de groupe. On a aussi décidé d'y aller pour un dessin en cadrage 16:9, le format des télévisions modernes (comparé au 4:3 de l'époque). Pour finir le tout, l'ensemble de deux DVD nous offre aussi une version couleur des six épisodes. Une première bien entendu pour un épisode de Troughton. On pourra donc choisir de le visionner en noir et blanc comme ce à quoi on est habitué pour les Doctor Who de cette époque, ou y aller avec un look plus moderne et apprécier les différents décors et costumes avec les couleurs d'origine avant diffusion. L'animation utilisée est de style "flash", c'est-à-dire, ce qu'on peut faire de mieux avec un modeste budget. Un style qu'on retrouve souvent sur des sites internet. On est bien loin de Pixar et de Walt Disney. Mais pour la cause, on s'en contentera.

L'histoire de "Power of the Daleks" se déroule sur la planète Vulcan où une colonie humaine est aux prises avec une révolte d'une partie de la population contre le pouvoir en place. Lorsque le Docteur et ses compagnons Ben (Michael Craze) et Polly (Anneke Wills) atterrissent, ils sont témoins du meurtre d'un représentant de la Terre. Le Docteur décide alors de se faire passer pour cet 'examinateur' et apprend lentement les tenants et aboutissants de cette affaire. Mais lorsqu'il découvre qu'un scientifique de la colonie est en train d'expérimenter sur un petit vaisseau Dalek repêché dans les marécages de mercure attenants à la base, il tente de mettre en garde les dirigeants sur le danger que posent les Daleks. Mais pris dans les rouages de la rébellion et des différentes factions qui veulent le pouvoir, il est ignoré et même mis en prison. Réussira-t-il à découvrir et contrer les plans des Daleks qui jusqu'alors jouent le jeu de la soumission avec les locaux ou sera-t-il trop tard?

Bien que tous auraient aimé revoir cet épisode avec les images originales, cette version animée d'un des épisodes les plus aimés de la série - survivants ou manquants - contentera les fans les plus rébarbatifs. Pour les profanes, il va de soi qu'on serait mieux de commencer avec d'autres épisodes de la série pour mieux apprécier cette merveilleuse émission. On espère que le diffuseur d'état britannique récidivera avec d'autres histoires manquantes, que ce soit celles de Hartnell ou celles de Troughton.

Pour la qualité audio, on a fait un excellent travail de restauration pour le transfert DVD. On a amélioré le son général tiré d'enregistrements mono amateurs en filtrant adéquatement beaucoup de bruits de fond et en élargissant la définition des fréquences, ce qui rend les dialogues et les ambiances plus agréables. L'animation est quant à elle assez bien définie, même si le compte d'images par seconde du procédé 'flash' est trop bas pour nous donner la fluidité habituelle pour les films animés. On a tout de même bien travaillé les éclairages et les ombres (surtout pour la version noir et blanc) et la définition est splendide.

En suppléments, on retrouve un commentaire audio optionnel avec plusieurs des acteurs de la production, une galerie de photos, quelques secondes des seules images survivantes des vrais épisodes. Une reconstruction des épisodes à partir de photos (télésnaps), des tests d'animation, un documentaire sur le tournage de 'Power' et les sessions d'enregistrement originales des voix de Daleks. Et pour compléter le tout, un contenu DVD-Rom avec des notes de production et les scénarios pour caméramans.


Cotes

Film9
Présentation8
Suppléments9
Vidéo8
Audio7