Elementary
The Fifth Season
Paramount Home Media Distribution / CBS DVD

Créateur: Robert Doherty
Année: 2016-2017
Classification: PG
Durée: 1008 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DDST)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 6 (DVD-9)
Code barres (CUP): 032429277886

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
17 septembre 2017

La série "Elementary" a atteint sa cinquième saison et, il faut l'admettre, la série a perdu un peu de son mordant au fil des ans au niveau de ses affaires policières. Bien que la quatrième saison fût meilleure que la troisième grâce à l'insertion du père de Sherlock dans le tableau, le tout n'a plus l'effet de surprise que celui de ses débuts. Est-ce que la cinquième saura renverser un peu la vapeur?

Pour cette nouvelle année de production, Sherlock se voit aux prises avec des personnels qui ne peut dire à sa collègue Watson. Bien qu'elle s'aperçoive rapidement que le célèbre détective délaisse ses thérapies, cette dernière à l'esprit diriger ailleurs. Se démontrant trop occupé à tenter d'aider un de ses anciens patients pris au milieu d'une guerre de gang de rue, les événements pour mettre Sherlock en très grand danger.

La cinquième saison de la série, "Elementary" se révèle être le moins réussi. Sans être complètement ratée, celle-ci souffre de la présence effacée du personnage de Sherlock pendant plusieurs épisodes. Étant donné que le comédien Jonny Lee Miller était pris avec d'autres projets, dont le deuxième "Trainspotting", les épisodes ont été conçus pour que Watson la figure centraux. Bien que l'on aime le personnage, la production voit son dynamisme grandement changer. Étant une héroïne moins drôle et moins extravagante, les épisodes deviennent moins amusants à visionner. Spécialement si on injecte une histoire centre centrer sur les gangs de rues plutôt que sur la détective en herbe. De cette manière, on n'apprend pas plus sur le collègue de Sherlock. À la place, on fait la rencontre de Shinwell Johnson, un ancien criminel, qui tente de retrouver un sens à la vie. Celui-ci devient rapidement un irritant puisqu'il n'est pas attachant et ne cesse de prendre de mauvais choix qui nuiront aux gens qui l'entourent. Au niveau de la mise en scène, le tout demeure de bonne qualité, mais on aurait aimé un plus de folie autour des différentes enquêtes.

Au niveau technique, le tout apparaît tout à fait excellent. À l'aide de ses couleurs et de ses détails bien reproduits, les spectateurs seront sans conteste satisfaits de son rendement. Bien que nous remarquons une certaine perte de qualité lors des plans plus sombres, le problème demeure que très minime. Du côté son, la bande sonore se montre également parfaite grâce à une reproduction des dialogues et des sons ambiants qui accordent un sentiment réaliste à l'ensemble.

La section des suppléments nous soumet des segments promotionnels qui nous proposent des entrevues traitant des diverses intrigues et personnages présentés dans le coffret. Le tout est suivi. Le tout se conclut par des scènes retranchées ainsi qu'un bêtisier qui paraît plus captivant qu'informatif.

Sans être complètement mauvaise, la cinquième saison de la série "Elementary" se démontre moins bonne que ses précédentes. Par la présence moins marquante de Sherlock ainsi qu'une intrigue centrale peu prenante, son visionnement pourrait décevoir ses amateurs. Espérons que la prochaine année soit meilleure!


Cotes

Film6
Présentation7
Suppléments5
Vidéo9
Audio9