JAG
The Complete First Season
Paramount Home Entertainment / CBS DVD

Créateur: Donald P. Bellisario
Année: 1995-1996
Classification: PG
Durée: 1010 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 6 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
6 août 2006

"Judge Advocate General", communément nommé JAG, est une organisation militaire comprenant des avocats, des procureurs, des investigateurs, des administrateurs légaux et des spécialistes, tous des officiers. C'est eux qui exécutent les procédures judiciaires concernant le "Uniform Code of Military Justice" (le code uniforme de justice militaire). Ce sont ces officiers qui siègent aux cours martiales, mais qui offrent aussi des services légaux gratuitement aux officiers de service et conseillent légalement les commandants lors d'opérations militaires. Ils sont la structure qui maintient la discipline dans les forces américaines toutes confondues.

Le producteur Donald P. Bellisario créa en 1995 une série basée sur les avocats du JAG qui prit fin en 2005 après dix saisons, en fait la série à caractère militaire avec la plus grande longévité. La série fut annulée sur NBC après une première saison, puis reprise pour les neuf autres par CBS qui voyait en elle un grand potentiel. Elle suit la carrière du lieutenant Harmon "Harm" Rabb Jr (David James Elliott) de la marine américaine. Anciennement pilote de l'aéronavale, comme l'était son père (MIA au Vietnam), il dût quitter ce poste, car il était sujet à des troubles de la vision nocturne. Il est maintenant affecté auprès du Juge Avocat Général de la marine, le JAG, et a comme mission de faire respecter les lois des mers. Dès le second épisode, la lieutenante (grade junior) Meg Austin (Tracey Needham) le rejoint comme coéquipière, spécialiste des armes et de l'informatique. La relation que mènent Harm et Meg reste purement platonique durant tout le temps que durera leur partenariat (après la première saison, elle est transférée on ne sait où).

Malgré qu'ils soient des avocats, Meg et Harm passent la majorité de leur temps de cette première saison à enquêter les crimes qui sont commis dans leur juridiction, que ce soit des meurtres, des prises d'otages, terrorisme, trahison, espionnage et j'en passe. Évidemment, vu que la lieutenante Austin est spécialiste en ordinateur, quelques crimes informatiques seront la vedette d'épisodes dont un avec un civil qui prend contrôle d'une torpille savante parce qu'il est insatisfait de son traitement et un autre avec un marin qui est tué pour un logiciel nommé Ares qui a pris contrôle d'un destroyer. Ils enquêtent sur plusieurs cas qui semblent déjà résolus, mais qui sont au contraire que des couvertures, comme celle où le fils d'un général avoue rapidement qu'il est responsable d'une erreur fatale lors d'un entraînement. La mort suspecte de plusieurs soldats mènera à une fille qu'il connaissait au Vietnam qui n'est pas ce qu'elle semble et Harm sera accusé de non-objectivité lors de l'enquête sur la mort d'un pilote qu'il connaissait. Ils enquêtent aussi sur une tentative de meurtre sur un ambassadeur américain au Pérou, vont défendre des soldats en Iraq en plus de négocier le rapatriement d'un pilote et son avion qui s'est écrasé à Cuba. Durant cette saison, nos deux enquêteurs seront pris en otage durant une évasion de prison, mais Harms croit que cette histoire va plus loin que la simple escapade. Ils auront aussi affaire à une histoire d'extra-terrestres! Un épisode autour du sabotage de la navette spatiale s'avère également bien intéressant.

Au cours de la saison, Harm sera promu lieutenant-commandant et aura à défendre un de ces supérieurs, le capitaine Thomas Boone (Terry O'Quinn), qui est accusé d'avoir violé un cessez-le-feu en Bosnie. Meg aura aussi sa part d'évènements étranges alors qu'elle sera sérieusement blessée pour avoir reçu un fax en erreur (mais c'est le contenu du fax qui est encore plus mystérieux). Comme je disais, les JAG ont à faire des services non militaires. C'est le cas dans un épisode où Harm est défendeur dans une cause de divorce pour un soldat qui croit que son fils est la réincarnation de son copain mort au Vietnam. Ce coffret peut être considéré un item de collection puisque l'épisode final de cette première saison, "Skeleton Crew", a été rarement vu et n'avait pas été diffusé avant que NBC fasse sa coupure de la série. De plus, cet épisode était en quelque sorte un "cliffhanger" qui n'a jamais eu de seconde partie. Un épisode de la troisième saison servira en partie de conclusion pour cette histoire. Voici la distribution des épisodes sur les disques de ce coffret:

Cette première saison n'est pas tout à fait à mon goût pour ce qui est du visuel. Il y a beaucoup de grain dans l'image et de la poussière ici et là. Pourtant, son âge de onze ans n'est pas considéré très vieux dans le domaine de la télévision sur DVD, alors que de vieilles séries sont éblouissantes sur DVD. Du point de vue de l'audio, c'est mieux. Nous avons une piste sonore passablement stéréo, mais qui nous surprend quelques fois avec des explosions et des avions qui passent à travers nos oreilles ambiophoniquement. Il y a quelques suppléments, principalement sur le dernier disque. D'abord, il y a la revuette "How The Series Took Flight" qui explique la recherche d'idée de série de Bellisario, qui au départ ne connaissait même pas les JAG, ainsi que la source de ses nombreuses histoires (l'actualité de l'époque en fait). Cela est suivi par la revuette "JAG: An Inside Look" où plusieurs acteurs nous parlent entre autres de la série, du casting, des cascades et les fans qui les ont suivis toutes ces années. On nous parle particulièrement du personnage Bud Roberts (joué par Patrick Labyorteaux) qui était dans le pilote, mais avait été rejeté par NBC pour le reste de la saison. Lors du passage à CBS, il fut rappelé! La dernière revuette, "The Military Accuracy", nous parle de Pour "la mauvaise opinion de la marine américaine quant à la série (qui changea quelques années plus tard) ainsi que du réalisme accru des épisodes. Retournons sur le premier disque pour le dernier supplément de l'ensemble, une piste de commentaires du créateur Donald P. Bellisario sur l'épisode pilote. Il commente principalement sur la série en général, le choix des acteurs et des histoires et l'avenir de la série. Il en a des choses à dire et c'est assez intéressant par endroits.

"JAG" est une excellente série qui est toujours aussi actuelle malgré ses onze ans. J'ai trouvé que pour une série d'avocats, ils passaient beaucoup de temps dans le feu de l'action (ce qui diminuera dans les saisons subséquentes avec le changement de réseau). Le personnage de David James Elliott est vraiment fort dans la série, tout le contraire de celui de sa partenaire Tracey Needham qui joue beaucoup trop froidement (quoique nous nous y habituons rapidement). C'est un des éléments qui va changer pour la seconde saison (déjà annoncée pour le 7 novembre 2006) alors qu'elle sera, sans raison dans la chronologie de la série, remplacée par Catherine Bell qui formera le duo avec Harm pour les neuf prochains coffrets (notez que dans l'épisode "Skeleton Crew" Bell joue le rôle de la femme tuée au début de l'épisode - une bonne raison de ne pas la diffuser à l'époque!).


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments6
Vidéo6
Audio7