Les Boys - La Série
Saison III
Entertainment One / Les Films Séville Pictures

Réalisateur: Louis Saïa
Année: 2009
Classification: G
Durée: 286 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51, DDST)
Sous-titres: Français
Nombre de chapitres: 13
Nombre de disques: 3 (2 DVD-9 + DVD-5)
Code barres (CUP): 774212104879

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Frank Jr Rodi
19 février 2011

Après avoir connu une série de quatre films à succès au grand écran, de 1997 à 2005, la franchise "Les Boys" innove et poursuit son évolution au petit écran avec une série télévisée diffusée pour une première fois le 1er octobre 2007 à Radio-Canada. Une deuxième saison de 14 épisodes s'est amorcé le 5 janvier 2009 alors que la troisième saison, de 13 émissions celle-là, avait débuté le 4 janvier 2010. Au cours des prochaines semaines, la SRC diffusera la quatrième saison des Boys ; un succès qui ne se dément pas, une série qui ne s'essouffle pas! Pourtant, après quatre longs-métrages et trois saisons complètes à la télévision, les personnages des Boys continuent de vivres des aventures plus folles les unes que les autres.

La distribution demeure fort imposante avec les retours de Marc Messier, Pierre Lebeau, Rémy Girard, Yvan Ponton, Luc Guérin et compagnie. À ceux-là s'ajoutent aussi Sylvie Léonard, la très comique Sylvie Potvin, François Papineau, Roc Lafortune, Pierre Verville, Patrice Robitaille et bien d'autres. Quelques nouveaux et des habitués, mais ensemble, ils forment ce qu'on appelle, en langage de hockey, une famille. Enfin, pour poursuivre la tradition, à ceux-là s'ajoutent encore, le temps d'un épisode et pour les besoins de la cause, des invités-surprises. Je pense notamment à George Laraque, Maxime Talbot et Marc-André Fleury.

Cette troisième saison est l'année des bouleversements pour les Boys et leur entourage. Alors que l'année des Jeux olympiques de Vancouver bat son plein, l'année de la formation des Boys, elle, est marquée par les performances, mais plus personnelles. D'abord, il y a Marcel (Luc Guérin) qui tente de remplacer Stan (Rémy Girard) au poste d'entraîneur de l'équipe. Bob (Marc Messier) qui fait une rencontre très intéressante, peut-être la meilleure de sa vie. Et Méo (excellent Pierre Lebeau) qui retrouve sa mère biologique. Voilà seulement quelques-unes des histoires que vivront les joueurs des Boys. On retrouve beaucoup les thèmes de l'amitié et de l'entraide, et aussi un peu de... scènes de hockey sur glace!

Notons aussi la grande place qui est consacrée aux femmes dans cette troisième saison. En effet, les comédiennes Pascale Montpetit, Mahée Paiement, Bénédicte Décary et Diane Lavallée ont également leurs mots à dire dans quelques épisodes.

Du côté de la qualité visuelle, rien de majeur à souligner mis à part que les couleurs sont encore une fois exceptionnelles et brillantes. Les séquences de hockey sont réalisées avec professionnalisme et rigueur. La qualité de l'image est excellente. La piste sonore, offerte en deux choix, est tout aussi intéressante. Dans mon cas, ce sont les bruits ambiants que je retiens surtout: patins creusant la glace, rondelle qui se déplace d'une palette de bâton à l'autre, chocs contre les bandes. C'est du travail bien fait.

Les épisodes 35 à 41 (la suite des épisodes des saisons I et II) sont présentés sur le DVD 1, alors que les émissions 42 à 47 se retrouvent sur le DVD 2. Le DVD 3 est synonyme de suppléments. Ceux-ci consistent en "Catsules de Méo", une série de courtes entrevues de Méo d'environ cinq minutes chacune avec les personnages de la série et qui nous offre un bel aperçu de l'arrière-scène de la série. On retrouve notamment dans ces entretiens Stan, Jean-Charles, Bob, Marcel, Popol, Julien ainsi que le réalisateur Louis Saïa. Il y a également six scènes retranchées au montage ainsi qu'un bêtisier. Un livret de huit pages, incluant de courts résumés des 13 épisodes, est également disponible dans le coffret.

L'histoire des Boys est ancrée dans la mémoire collective des Québécois. À quand les romans ou les bandes dessinées à l'effigie des Boys? Non, je blague, mais cette franchise est un véritable phénomène qui continue de bien fonctionner et dont on ne peut passer à côté. À voir ou à revoir.


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments8
Vidéo8
Audio8