Agents of S.H.I.E.L.D
The Complete First Season
Walt Disney Home Entertainment / Marvel

Créateurs: Joss Whedon, Jed Whedon
Année: 2013-2014
Classification: PG
Durée: 938 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 5 (DVD-9)
Code barres (CUP): 786936839784

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
6 octobre 2014

À la fois, scénariste du film Toy Story ainsi que créateur de la série culte Buffy The Vampires Slayer, Joss Wedon a varié les genres et les styles au cours de sa carrière. De la sitcom Roseanne à la science-fiction Alien Resurrection en passant par le film d'animation Atlantis: The Lost Empire cet homme talentueux a pris des risques tout au long de sa carrière, et cela a été payant. Au fur et à mesure il a gravi les échelons et, avec The Avengers, a réussi à marquer les esprits en proposant une version moderne et créative des films de superhéros. Suite à sa popularité grandissante, le cinéaste fit un rapide retour au film indépendant avec son adaptation moderne de la pièce de Shakespeare Much Ado About Nothing, Whedon se voit offrir la chance de créer une toute nouvelle série dans l'univers de Marvel soit: "Agents of S.H.I.E.L.D". Une production télé qui marque le grand retour de Joss Wedon dans ce médium après Firefly et Dollhouse.

Après les événements survenus à New York avec les Avengers, l'agent Phil Coulson, ayant survécu à la blessure qui lui a été infligée par Loki, retourne au sein de l'organisation mondiale du maintien de l'ordre, le S.H.I.E.L.D. Il réunit alors un groupe d'agents, extrêmement bien entraînés, afin de s'attaquer aux affaires étroitement liées à des phénomènes étranges et méconnus. Toutefois, l'équipe ne se doutera pas que derrière l'organisation se cachent des agents dormants de l'Hydra qui n'attendent le moment propice afin de prendre le contrôle de la planète.

Il y a de quoi s'interroger après avoir pu visionner l'intégralité de la première saison de "Agents of S.H.I.E.L.D". Née du succès de l'univers cinématographique Marvel, les amateurs attendaient avec impatience la série qui promettait beaucoup d'action et de surprises. Malheureusement, il faut s'avouer que dans les deux cas le tout est un échec. Sans être littéralement mauvaise en soi, cette mouture souffre énormément de crédibilité à cause d'un concept déficient. Tout d'abord, il faut comprendre que le S.H.I.E.L.D est une large organisation high-tech d'espionnage. De ce fait, les membres sont tous des soldats surentraînés qui plongent dans des missions étant les plus dangereuses au monde. Malheureusement, les membres de l'équipe menée par Coulson semblent tout, sauf compétents. Un autre aspect dérangeant dû au fait que l'âge moyen des subalternes de l'agent est de vingt ans. Sous cette optique, il est difficile de les imaginer comme des génies de l'espionnage peuvent sauver l'humanité entière. D'autant plus que les héros ne cessent jamais de parler au lieu d'agir. Pendant des épisodes d'une durée de quarante minutes, plus de la moitié du temps est réservée aux réunions afin d'élaborer un plan d'attaque. De cette manière, nous avons l'impression de voir à l'écran l'agent Coulson en gardien d'une garderie qui utilise les jeux de société afin de divertir sa clientèle. Le principal problème est avant tout le manque flagrant de ligne directrice. On ressent sérieusement que les scénaristes ne savent pas trop où donner de la tête. Un peu comme si l'équipe créative ne sauvait pas trop si la série devait être conçue pour les enfants ou pour les adultes. Un problème qui l'empêche de trouver sa véritable identité.

D'un côté, les artisans ne peuvent pas introduire les héros dans des intrigues d'espionnage trop complexes afin de ne pas empêcher les jeunes de comprendre. De l'autre, ils doivent pour les mêmes raisons minimiser l'action afin de rendre la série la moins violente que possible. Un cercle vicieux qui, au fur et à mesure, empêche le concept d'élaborer tout son potentiel convenablement. De cette façon, les épisodes nous proposent des histoires et des personnages superficiels beaucoup moins prenants que l'on aurait pu s'attendre. Suite aux mauvaises critiques et du faible taux d'audience chez les enfants poussant les artisans à offrir des récits plus profonds. Comme par exemple "La quête de l'agent Coulson au sujet de son mystérieux retour suite à son assassinat des mains de Loki". Sans compter que les six derniers épisodes sont liés activement aux événements présentés dans Captain America: The Winters Soldier. Ceci permet à la seconde partie de la saison de prendre un nouveau tournant plus intéressant que celui du début de la saison. Une amélioration qui permet non seulement d'offrir un univers plus mouvementé au S.H.I.E.L.D, mais aussi d'approfondir les personnages. Cependant encore là, rien n'est parfait, principalement dû à l'incapacité de la mise en scène d'injecter la moindre ambiance aux aventures. On sent jamais vraiment de menaces venant de l'ennemi ni une urgence d'agir provenant des héros. Un fait qui n'aide en rien le manque de crédibilité que nous ressentions déjà pour les personnages. Afin de sauver la série, il faudrait changer complètement le ton et la forme des épisodes. Il faudrait tout d'abord piger plus d'éléments provenant des bandes dessinées, développer davantage les personnages et finalement offrir un contenu et un contenant plus spectaculaires. Ceci, de manière que l'on ait vraiment l'impression que l'équipe de Coulson évolue réellement dans le même environnement que celui des Avengers.

Au niveau technique, la première saison de "Agents of S.H.I.E.L.D" nous soumet une image d'excellente qualité. Pourvu d'une solide reproduction des couleurs ainsi qu'une reproduction réaliste des détails, l'ensemble se montre particulièrement joli pour un format DVD. Au niveau son, la piste sonore est pourvue d'une bonne profondeur. Par l'entremise d'une superbe composition de sons ambiants ainsi qu'un choix judicieux des pièces musicales, le tout est utilisé afin de bien accompagner l'action projetée à l'écran.

La section des suppléments nous propose une grande variété de segments sur la conception de la série, la confection des effets spéciaux ainsi que sur le tournage des scènes d'actions. Bien que leur visionnement se démontre en somme fort captivant, les amateurs seront davantage intéressés par les pistes de commentaires riches en informations. Par leurs propos pertinents qui font des liens avec les éléments des films de Marvel ainsi que les bandes dessinées, ceux –ci se révèlent des plus fascinants. Le tout se conclut par des scènes retranchées un peu inutiles ainsi qu'un bêtisier qui se montre des plus amusants.

Dépourvue d'action et d'intrigues bien développées, la série "Agents of S.H.I.E.L.D" n'a absolument rien de ce dont on peut attendre d'une production inspirée d'une bande dessinée. Heureusement, sauvées par une seconde moitié un peu plus réussie ainsi qu'un début de deuxième saison nettement supérieure, les aventures de Coulson risquent bien de reprendre du poil de la bête. D'autant plus qu'on nous annonce que l'intrigue principale aura un lien direct avec le deuxième opus des Avengers.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments7
Vidéo10
Audio10