The 4400
The Complete First Season
Paramount Home Entertainment

Créateur: Scott Peters
Année: 2004
Classification: 14A
Durée: 256 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
28 décembre 2004

Avant sa parution sur DVD, je n'avais jamais entendu de la série "The 4400". Pourtant, cette série produite par Francis Ford Copola a été regardée par plus de 33 millions de téléspectateurs aux États-Unis sur USA Network, faisant d'elle la série câblée la plus regardée. Dès les premières minutes, j'avais vraiment l'impression de me retrouver devant un clone de X-Files avec ses deux agents, ses extraterrestres et ses pouvoirs psychiques, mais plus on l'écoute, plus cette impression disparaît.

Le tout commence avec une boule de feu qui va s'écraser sur Terre, mais au lieu de l'événement catastrophique que tout le monde s'attend, 4400 personnes apparaissent au même endroit, au Mont Rainier! Ces gens sont des individus qui avaient disparu depuis les années 40 et sont retournés sans une seconde de vieillissement et sans mémoire de ce qui s'est passé. Parmi eux, il y a la jeune Maia Rutledge (Conchita Campbell – non loin de rappeler Dakota Fanning dans Taken) qui vient des années 40, Richard Tyler (Mahershalalhashbaz Ali) un militaire victime de racisme dans les années 60, Orson Baily (Michael Moriarty) un financier des années 70 et Lily Moore (Laura Allen) que nous apprendrons à connaître au cours de la série.

Deux agents de Homeland Security sont dépêchés sur les lieux afin d'enquêter sur les 4400, Fox Mulder et Dana Scully... oups... je veux dire Tom Baldwin (Joel Gretsch) et Diana Skouris (Jacqueline McKenzie). Cette dernière est vraiment sérieuse dans cette enquête alors que Baldwin a un conflit d'intérêts qui l'empêche d'avancer dans l'enquête (en plus d'être en instance de divorce): son neveu, Sean Farrell (Patrick Flueger), fait partie des 4400, lui qui avait été enlevé durant un voyage de camping trois ans avant son retour, laissant en place le fils de Baldwin, Kyle (Chad Faust), dans un profond coma. Plus nous avançons dans l'histoire, on nous apprend que chaque personne retournée a un pouvoir spécial, qu'elle ne comprend pas elle-même (Maia voit le futur et Baily peut créer des tremblements de terre par exemple).

En 1977, le film Close Encounters of the Third Kind de Steven Spielberg nous proposait le retour de gens enlevés par des extraterrestres, dans le même style que "The 4400", sauf qu'ils nous ont jamais montré la réadaptation de ces gens, plusieurs venant de quelques décennies en arrière. Dans cette série, nous voyons donc les problèmes qui laissent perplexes les gens du gouvernement qui ne savent pas quoi faire avec eux après les avoir questionnés. Ils n'ont rien contre eux pour les empêcher de partir. Mais certains d'entre eux n'ont plus de famille, d'autres voient leur époux qui a refait sa vie.

Le menu du DVD nous montre la photo de la pochette avec la liste des épisodes du disque, rien de plus. Le transfert audiovisuel est très bien fait, un des mieux faits qu'il m'a été de voir dans les derniers mois. Évidemment, avec seulement les cinq épisodes distribués sur deux DVD avec aucun supplément et seulement des pistes sonores anglaises, la compression vidéo n'est pas à l'extrême. J'aurais cependant aimé avoir quelques extras, par exemple les interviews que nous retrouvons sur le site web. Il n'y a même pas une bande-annonce sur le disque.

La première saison de la série finit en queue de poisson sans nous donner vraiment de réponse à nos questions (plutôt en créant de nouvelles questions), mais soyez sans crainte, car USA Network a commandé 13 nouveaux épisodes pour l'été 2005. Espérons qu'ils pourront réunir encore une fois une brochette d'acteurs aussi intéressants dans des épisodes aussi intriguants que les quatre premiers qui se retrouvent dans cette saison.


Cotes

Film8
Menu1
Suppléments-
Vidéo8
Audio7