The 4400
The Complete Second Season
CBS DVD / Paramount Home Entertainment

Créateur: Scott Peters
Année: 2005
Classification: 14A
Durée: 560 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
28 mai 2006

La première saison de "The 4400" nous introduisait un mystère qui était loin d'être expliqué lors de sa finale. Un groupe 4400 personnes apparaît tout d'un coup dans une grande boule de lumière au Mont Rainier, tous provenant d'une époque différente allant de quelques mois jusqu'à 1938. Vraisemblablement, ils ont été enlevés par des extraterrestres, mais les derniers épisodes de la dernière saison révéleront que c'est plutôt des humains du futur. Chacun des "4400" a été modifié génétiquement et a reçu un don (télékinésie, vision du futur, le don de guérison, etc.). Ils semblent faire partie d'un plus grand plan dont personne ne connaît les souches, même pas les 4400 eux-mêmes. L'agence NTAC (National Threat Assessment Command) est mise sur pied et deux agents, Tom Baldwin (Joel Gretsch) et Diana Skouris (Jacqueline McKenzie), enquêtent.

Dans cette seconde saison, nous apprenons plus sur le vrai méchant de la série, le richissime Jordan Collier (Bill Campbell), dont nous ne savons encore rien sur ses vraies motivations à ouvrir le "4400 Center", endroit où il prétend prendre soin des retournés, trop beau pour être vrai. D'épisode en épisode, nous apprenons aussi les possibilités des pouvoirs de plusieurs des 4400. Les personnages qui venaient de loin dans le passé se sont ajustés au choc des cultures assez vite, spécialement Richard Tyler (Mahershalalhashbaz Ali). Ce dernier a eu un enfant avec sa nouvelle femme Lily (Laura Allen) et cette petite, Isabelle, a hérité d'habiletés surhumaines. Jordan croit que le bébé est la clé de tous les mystères et fait son grand possible pour que le bébé reste près de lui, ce que les parents ne veulent plus. À l'intérieur du NTAC, ce n'est pas rose non plus et nos deux agents commencent à se poser des questions sur les ordres qu'on leur donne. Peu de questions ont trouvé réponse et beaucoup plus de questions s'ajoutent à la liste.

Disons que cette saison n'a pas beaucoup capté mon intérêt comparativement à la première, probablement parce que nous n'avons pas plus avancé dans la décryption du mystère. Nous avons presque l'impression qu'il ne s'est vraiment rien passé de plus que le "au jour le jour" d'un groupe d'individus différents de la masse qui les entoure. J'avais aussi l'impression que chacun des épisodes était à propos du cas spécial de la semaine, alors que nous avons un joueur de baseball qui entend les pensées de tout le monde, une personne qui a l'habileté de faire maigrir les autres (!), un enseignant qui a le pouvoir d'inspirer ses étudiants (comme si c'était une mauvaise chose!), une autre personne qui pourrait détruire le monde par la maladie (ce n'est pas déjà cela que les hôpitaux?) et une autre qui a l'habileté de réparer des chromosomes. Il y a même un des 4400 qui est un terroriste. La saison se termine avec la raison pour laquelle les 4400 développent une maladie. Alors que la première saison n'offrait que quatre épisodes, la seconde saison contient également peu d'épisodes, comparé à une autre série télévisée, comme le montre la liste du contenu des disques :

La qualité audiovisuelle retrouvée sur le DVD de la seconde saison est aussi agréable que celle de la saison précédente, sans plus. Le son est correct, sans toutefois offrir toute la spatialité attendue d'une piste Dolby Digital 5.1. L'image est égale à ce qui pouvait être vu à la télévision, mais cette fois tout le monde profitera de son anamorphisme. Cette saison diffère de la précédente par le fait qu'elle contient quelques suppléments. Il y a d'abord des pistes de commentaires avec les acteurs Jacqueline McKenzie et Joel Gretsch, le scénaristes Craig Sweeny et le producteur Ira Steven Behr sur les épisodes "As Fate Would Have It", "The Fifth Page" et "Mommy's Bosses" qui nous donnent quelques anecdotes sur les scènes qui défilent à l'écran, sans toutefois nous donner de réponses aux questions que nous avons sur la série. Il y a ensuite trois revuettes, la première, "Creating the Ball of Light", parlant de l'idée derrière la création de la série, ou plutôt comment ils ont fait la recherche d'un studio qui voudrait bien de l'idée. La revuette "Return of the 4400" parle du retour des personnages à la seconde saison, la construction des histoires et l'aveu que le mystère ne sera pas encore résolu pour la troisième saison. "A Stitch in Time", la dernière revuette, parle quant à elle du voyage dans le temps avec les théoriciens Paul Nahin, Michio Kaku et Todd Brun. Très intéressant.

"The 4400" est une série de science-fiction bien pensée qui est à propos des gens qui sont marqués par un grand événement qui leur est à la fois commun, une découverte, un mystère. Qui leur veut du mal? Qui leur veut du bien? Espérons qu'il y aura plus de réponses à la prochaine saison.


Cotes

Film7
Présentation1
Suppléments7
Vidéo7
Audio7