Big City
TVA Films / Gaumont

Réalisateur: Djamel Bensalah
Année: 2007
Classification: G (QC)
Durée: 102 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 824255005265

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sylvain Rioux
30 mai 2009

Depuis quelques générations, lorsque nous sommes petits, le jeu des "cowboys et des indiens" fait partie de ces jeux classiques auquel nous avons tous joué à un moment ou un autre de notre enfance. Le réalisateur Djamel Bensalah, qui adapte ici le roman de Banjo O'Sullivan, nous fait revivre ces jeux d'enfants.

Nous sommes en 1880. Perdue aux confins de l'Ouest américain, une minuscule petite ville, Big City, attend pour se développer une grande caravane d'immigrants. Hélas, la caravane est attaquée par les indiens alors qu'elle n'est plus qu'à quelques kilomètres de la ville. Tous les adultes et tous les enfants au-dessus de douze ans partent à son secours, mais ne reviennent pas. Les enfants de Big City réalisent alors qu'ils vont devoir gérer seuls la ville, dans l'attente du retour hypothétique de leurs parents. Seuls deux adultes sont toujours dans la ville; l'ivrogne qui devient juge de paix et l'idiot du village qui devient shériff. Le reste des postes de la ville est comblé par les enfants, qui reprennent le métier de leurs parents, c'est donc ainsi que le fils du banquier devient banquier, le fils du barman devient barman et ainsi de suite. Même la fille de joie sera remplacée par sa propre fille...

En fait, voilà le premier des malaises que j'ai ressenti en regardant ce film. Au départ, la bande-annonce du film me laissait entrevoir une sorte de Guerre des tuques du Far-Ouest, mais je me suis laissé berner royalement. Je suis content de ne pas avoir visionné ce film avec ma nièce, comme je le fais habituellement pour les films "famille". Je me serais mal vu lui expliquer pourquoi on fouette les petits noirs, qu'on les traite de façon inférieure, pourquoi les petits garçons se mettent des draps blancs sur la tête pour faire bruler des croix...Vous voyez le portrait.

La pochette blanche nous présente trois des enfants sur un fond rougeâtre de coucher de soleil, la bataille des adultes cowboys/indiens sous eux. Le menu, inanimé nous présente la même image avec une musique de western classique en boucle. Déception, on ne retrouve aucun supplément sur le disque. La trame audio est assez minimaliste, parfois il y a même un léger décalage entre l'image et le son sur certains plans, le tout rentre dans l'ordre assez rapidement, mais le mal est fait. L'image est, somme toute, correcte, un peu de grains dans l'image et des contrastes un peu moches à certains endroits, mais rien pour vraiment nuire au visionnement.

Malgré ce que j'ai écrit plus haut, je me suis bien amusé en regardant ce film. Certes il y a des longueurs, mais on passe quand même un bon moment. Je ne conseille pas ce film pour un visionnement en famille, à moins que ce soit moi qui sois trop "vieux jeu". Après tout, vous connaissez mieux vos enfants que moi.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments-
Vidéo7
Audio6