Buffalo Bill
20th Century Fox

Réalisateur: William A. Wellman
Année: 1944
Classification: NR
Durée: 90 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST, Mono), Espagnol (Mono), Français (Mono)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Daniel Cyr
10 mai 2005

Durant la Deuxième Guerre mondiale, Hollywood produisait plusieurs long-métrages très patriotiques afin de raviver le moral des troupes... En 1944, le film "Buffalo Bill" de William A. Wellman fut l'un de ceux-là. Cette super-production cinématographique raconte l'histoire du légendaire éclaireur William Frederick Cody surnommé ‘Buffalo Bill' (Joel McCrea) par les ouvriers des compagnies de chemins de fer du Kansas Pacific... Mais voyons un peu qui était véritablement cet homme mythique!

Né en 1846, il fut tout d'abord éclaireur pour l'armée de l'Union contre les Kiowas et les Comanches. Il se marie à Louisa Frederici (Maureen O'Hara) et continue de travailler pour l'armée. Il finit par s'illustrer comme chasseur de bisons. Il pouvait en tuer jusqu'à douze par jour... et il en aurait tué quatre-mille-deux-cent-quatre-vingts têtes en dix-sept mois. William Frederick Cody accrut sa légende grâce à un duel à mort contre le chef Cheyenne Yellow Hand (Anthony Quinn).

Un peu plus tard, Cody s'associe avec un dentiste du Nebraska, tireur d'élite amateur, pour monter en 1883 son "Buffalo Bill's Wild West Show" dont le spectacle racontait la vie dans les prairies. Ce spectacle sera joué en Europe et aux États-Unis pendant près de trente ans. Plusieurs grands noms de l'Ouest américain participèrent à son cirque dont Sitting Bull, vainqueur de la bataille de Little Big Horn ainsi que l'as du revolver et du fusil, la sensationnelle Annie Oakley.

Bien sûr que le réalisateur William A. Wellman montre surtout le bon côté de ce héros, avec quelques faiblesses certes, mais à peine afin de ne pas trop ternir l'image de ce personnage plus grand que nature en temps de guerre, politique oblige. Il faudra attendre jusqu'en 1976 le film de Robert Altman, Buffalo Bill and the Indians, or Sitting Bull's History Lesson pour apprendre réellement qui était en fait ce glorieux chasseur de bisons. Le travail du réalisateur William A. Wellman est irréprochable dans le contexte de l'époque et peu importe les entorses à la vérité. Son producteur Harry Sherman lui procure tous les outils nécessaires afin qu'il puisse offrir au public un film à grand déploiement, avec des scènes spectaculaires. Joel McCrea est extraordinaire dans la peau de ‘Buffalo Bill', il est à la fois touchant, drôle, flamboyant et pittoresque. Maureen O'Hara en héroïne pas trop réservée est quant à elle très solide et capable de fondre d'émotion. Ils forment un couple tout à fait merveilleux.

La définition générale est plutôt moyenne, il faut dire que ce vieux film couleur, présenté plein écran n'a pas reçu la restauration nécessaire et c'est navrant. Les couleurs sont plutôt ternes. Les tons de peau sont relativement justes et les couleurs constantes dans leur ensemble. Nous sentons une sursaturation très visible. On observe également un débordement et un manque de constance. L'image est également entachée de nombreux parasites de toutes sortes. Quelques scènes manquent de détails et présentent un effet de tremblement ce qui est très désagréable pour les yeux. Les noirs manquent de profondeur et de pureté. Pas moins de quatre bandes-son sont offertes. La bande-son anglaise Dolby Digital stéréo est la plus dynamique de toutes. Même si la bande-son française mono résonne un peu boîte de conserve et n'offre pas la vitalité de sa contre partie anglaise, elle demeure tout à fait acceptable à nos oreilles et les dialogues sont parfaitement naturels et toujours intelligibles. Au niveau des suppléments, nous retrouvons une section totalement vide. Je crois personnellement qu'il aurait été intéressant d'inclure un document quelconque sur ce personnage célèbre.

"Buffalo Bill" est indubitablement fort amusant bien que peut-être d'un patriotisme un peu trop exagéré. Malgré son âge, ce long-métrage plaira vraiment à tous et est assurément un incontournable pour votre vidéothèque.


Cotes

Film5
Présentation1
Suppléments-
Vidéo4
Audio5