Stagecoach: The Texas Jack Story
Anchor Bay Entertainment

Réalisateur: Terry Miles
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 90 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 013132649740

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
12 février 2017

Aux États-Unis, le western est un genre aussi vieux que le cinéma. Très populaire autrefois, il a donné lieu à une multitude de films, à tel point que tous les sujets semblent avoir été abordés. Pourtant les artisans d'Hollywood tentent depuis les années 90 ressuscitées l'intérêt du public pour les cowboys, et ce, sans le moindre succès. Parmi les plus récents, nous retrouvons "Stagecoach: The Texas Jack Story", dont la sortie dans la plus grande discrétion sur nos tablettes de club vidéo.

Nathaniel Reed est un ancien voleur de diligence qui vit des jours paisibles dans sa ferme avec sa femme Laura. Toutefois son existence basculera lorsqu'il deviendra la cible d'un Marshall sadique en quête de vengeance.

Composé d'un scénario usé jusqu'à la corde, "Stagecoach: The Texas Jack Story" nous offre une histoire de vengeance bien traditionnelle. Se démontrant à la fois bavard et mal interpréter le tout se démontre tout simplement mauvais. Au point que l'on a de la difficulté à embarquer dans ce récit dépourvu d'originalité. Toutefois, ce qui détruit complètement notre intérêt est sa mise en scène trop appuyée. À chaque mouvement et réplique, nous ressentons que les comédiens les ont appris par cœur. Ceci enlève toute crédibilité à leurs personnages. Au point que nous ressentons de leur part un profond malaise d'être devant la caméra. Par ces faits, "Stagecoach: The Texas Jack Story" ne dégage absolument rien de naturel. C'est également le cas du point de vue des décors et des costumes qui sont trop bien entretenus pour l'époque où se déroule l'aventure. Au final nous avons une nette impression de visionner une mauvaise pièce de théâtre filmé tellement que l'ensemble semble artificiel.

Au niveau technique, le film "Stagecoach: The Texas Jack Story" nous propose une image parsemée de quelques problèmes de contraste et de couleur. Bien que ces aspects ne sont pas des plus dérangeants, ceux-ci rendent l'image moins belle que celles que l'on a eu le droit de voir dernièrement sur DVD. La piste sonore nous soumet des dialogues clairs et précis. Toutefois, composé d'un manque de profondeur au point de vue des sons ambiants, le tout devient des plus pénibles à visionner. La section des suppléments nous propose que des scènes retranchées peu intéressantes et des bandes annoncent

Par son manque de véracité et d'originalité, "Stagecoach: The Texas Jack Story" possède tous les éléments pour faire de lui le pire Western que j'ai jamais visionné de ma vie. À fuir!


Cotes

Film2
Présentation8
Suppléments1
Vidéo7
Audio6